Accueil Société

Les Belges souhaitent un meilleur remboursement des médecines douces

Le dernier volet du Futuromètre de l’institut AQ Rate s’est intéressé à la santé. Les sondés témoignent d’un intérêt marqué pour les médecines « alternatives ». Pour l’heure, la Belgique reconnaît quatre médecines non-conventionnelles. Un sujet sensible dans le milieu médical.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 6 min

Les médecines douces ont la cote. Dans le quatrième volet de son Futuromètre, l’institut AQ Rate, en collaboration avec Le Soir et la RTBF, s’est penché sur la perception des Belges francophones du système de santé. Et l’image est plutôt rassurante. Les 3.490 francophones sondés affichent ainsi de très hauts taux de confiance tant envers leur médecin traitant (92,3 %) que dans la qualité des soins dans le pays (85,4 %). Plus surprenant, les répondants se montrent particulièrement ouverts au sujet des médecines « alternatives ». Environ 70 % estiment ainsi qu’il serait opportun d’appliquer les mêmes taux de remboursement aux thérapies alternatives (identifiées largement par le sondeur comme « naturelles, douces, asiatiques, homéopathiques, acupuncture… »). Et une personne sur trois affirme se traiter « essentiellement aux médecines douces et homéopathiques ». Mais de quoi parle-t-on vraiment ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par De Potter Claude, lundi 26 mars 2018, 17:22

    Ce qui est certain, c'est que l'homéopathie a prouvé son efficacité.....pour faire la fortune de la famille Boiron.

  • Posté par Michiels Laurence, lundi 26 mars 2018, 10:06

    Que des gens veuillent y croire, soit. Mais il n'y a aucune raison que tout le monde paie pour ça. Il y a déjà tant de médicaments utiles qui sont mal ou pas remboursés qu'on consacre de l'argent à des poudres de perlimpinpin.

  • Posté par Naeije Robert, lundi 26 mars 2018, 9:55

    Il n'est pas raisonnable de consacrer l'argent des contribuables au remboursement de traitements dont l'efficacité n'est pas rigoureusement prouvée! Le Soir donne beaucoup trop la parole à des mouvances obscurantistes, cela tend à les crédibiliser et trompe le lecteur. Pourvu que Maggy tienne bon!

  • Posté par Arnould Philippe, lundi 26 mars 2018, 9:27

    Comme ça, elles seront plus chères encore.

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs