Accueil Monde Union européenne

Selmayrgate: que la bulle bruxelloise s’occupe de choses plus importantes, dit la Commission européenne

La Commission a envoyé au Parlement européen ses réponses à 134 questions sur la nomination controversée de l’ex-chef de cabinet de Jean-Claude Juncker au poste de secrétaire général de l’exécutif de l’UE.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Tout s’est fait dans les formes, et nous rejetons catégoriquement l’affirmation selon laquelle la nomination de Martin Selmayr au poste de secrétaire général de la Commission met en cause la crédibilité de l’Union européenne et nourrisse l’euroscepticisme. Tel peut être le résumé des réponses que la Commission européenne a envoyées aux 134 questions que le Parlement européen, ou plus précisément sa commission parlementaire du Contrôle budgétaire (Cocobu), avait adressées la semaine dernière au sujet du « Selmayrgate » : soit les modalités controversées de la nomination de Martin Selmayr, jusqu’alors omniprésent chef de cabinet de Jean-Claude Juncker, au poste de secrétaire général de la Commission, soit patron de ses 33.000 fonctionnaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs