Binche: les masques des Gilles seront mieux stockés au musée

François Desquesnes avec la directrice dans les caves.
François Desquesnes avec la directrice dans les caves. - D. R.

C’est en septembre 2017, en compagnie de la nouvelle directrice Clémence Mathieu, que le député régional sonégien, François Desquesnes, s’était rendu au musée du Masque dans le cadre de ses visites d’entreprises et d’associations. Une visite jugée impressionnante

« Le musée international du Carnaval et du Masque de Binche (MÜM) réalise un travail d’excellence qui promeut la ville de Binche et son carnaval, commente-t-il. Mais c’est également un lieu de préservation d’objets à haute valeur culturelle et patrimoniale belges et internationaux avec plus de 10.000 costumes et masques, issus des cinq continents et retraçant le folklore de nombreuses communautés de l’antiquité à nos jours ! »

Suite à des travaux de restauration dans les locaux d’archives et de stockage, le musée souhaite dorénavant pouvoir disposer d’une infrastructure adéquate à l’entreposage des objets dans les meilleures conditions de conservation possibles : « Ils disposent d’un local en sous-sol protégé et bien conditionné (température, hygrométrie…) mais malheureusement, les moyens de stockage sont insuffisants. Un équipement moderne – des armoires amovibles comme pour les archives – s’avère nécessaire. » De quoi assurer le rangement optimal des plus de 10.000 objets.

Une aide exceptionnelle

« La richesse du MÜM repose sur sa capacité à organiser des expositions temporaires qui permettent de montrer la diversité de ses collections », souligne François Desquesnes qui a conseillé à la directrice d’introduire une demande de subsides afin d’obtenir des subsides pour améliorer la situation. L’ASBL a donc introduit une demande de subsides auprès du fonds de la Loterie nationale de la Communauté française.

François Desquennes a, ensuite, mis un point d’honneur à assurer le suivi du dossier. Il a notamment interrogé au parlement la ministre de la Culture sur la suite donnée à cette demande.

C’est ainsi qu’il a eu écho de la bonne nouvelle ! La ministre Alda Greoli vient de lui répondre qu’un subside de 35.000 euros avait été accordé au musée international du Carnaval et du Masque de Binche. « Cette aide exceptionnelle a été délivrée au musée en guise de contribution à l’acquisition du matériel nécessaire au renouvellement de l’équipement de ses réserves », souligne le député.

Cette aide exceptionnelle s’ajoute à la subvention annuelle de fonctionnement de 210.000 euros puisque le musée est reconnu par la Communauté française. Une subvention annuelle qui permet de couvrir les frais de personnel et du musée, mais non ses investissements.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous