Accueil Opinions Cartes blanches

Prendre des mesures urgentes pour sauvegarder la biodiversité

A l’occasion de la sortie des rapports d’évaluation régionaux réalisés par la plateforme intergouvernementale pour la biodiversité et l’écosystème (IPBES), 270 scientifiques belges appellent notre gouvernement à mettre en place une politique pour la sauvegarde de la biodiversité.

Carte blanche - Temps de lecture: 14 min

Un ensemble de quatre rapports d'évaluation régionaux sur l'état de la biodiversité et des services écosystémiques a été publié par la Plateforme Intergouvernementale pour la Biodiversité et les Services Ecosystémiques (IPBES). L'IPBES est à la biodiversité ce que le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC) est pour le changement climatique. Il fournit des évaluations scientifiques sur l'état des connaissances concernant la biodiversité de la planète et ses contributions aux humains, en réponse aux demandes des décideurs.

À lire aussi Biodiversité: les scientifiques sonnent le tocsin

Selon les évaluations, préparées par plus de 500 experts internationaux provenant de plus de 100 pays, la situation est sombre. Par exemple, l'évaluation régionale pour l'Europe et l'Asie Centrale montre que dans notre région, la population d'environ la moitié de tous les animaux et plantes marins (pour laquelle nous avons des données) a diminué au cours de la dernière décennie. Les espèces d'eau douce subissent également une pression énorme, car les rivières, les ruisseaux, les lacs et les étangs dans lesquels ils vivent sont les habitats les plus menacés en Europe et en Asie centrale. Les espèces et les écosystèmes terrestres ne sont pas épargnés: seuls 16% des habitats terrestres de l'Union européenne ont un statut de conservation favorable (sur la période 2007-2012). Depuis les années 1980, l'abondance des espèces d'oiseaux des terres agricoles a diminué de 57% en Europe occidentale et centrale, et la diversité de nos cultures agricoles a également considérablement diminué. Globalement, les plantes et les espèces animales disparaissent actuellement entre 100 et 1.000 fois plus vite que le taux d'extinction naturel; ce que certains scientifiques appellent le début de la sixième extinction de masse.

La base de tout

La biodiversité est reconnue mondialement comme la pierre angulaire des écosystèmes sains. Elle constitue la base de tous les «services» produits par la nature. Ces «services écosystémiques» nous fournissent de la nourriture et des médicaments, offrent les matières premières nécessaires à l'activité économique et à l'innovation, permettent toute une gamme d'activités de loisirs, nourrissent nos besoins spirituels et inspirent nos créations artistiques. La biodiversité offre également des services de régulation tels que la production d'oxygène dans l'atmosphère, la régulation de la qualité de l'air, la régulation du climat, la purification de l’eau, la fixation de l'azote dans nos sols et la pollinisation. De plus, la biodiversité nous rend plus résistants et résilients. Alors que la biodiversité disparaît, les écosystèmes deviennent moins résilients et tous les services qu'ils offrent disparaîtront également. La biodiversité a aussi une valeur intrinsèque: les espèces sont le produit d'un long processus évolutif, et elles ont donc le droit de continuer à exister, qu'elles soient ou non utiles à l’homme.

Une problématique mondiale

La perte de biodiversité est causée par un certain nombre de facteurs interconnectés tels que l'intensification de notre agriculture, le changement climatique, le développement urbain, la surexploitation et l’utilisation non durable des ressources naturelles, la pollution de l’air, des terres et des eaux, le nombre croissant des espèces invasives et leur impact, etc. La plupart de ces problématiques doivent être traitées mondialement, mais aussi au niveau national, régional et local. L’évaluation de l'IPBES fournit une liste de recommendations dont l’intégration plus efficace de la diversité biologique parmi un ensemble de secteurs, de politiques et d’acteurs, grâce à une sensibilisation accrue, à une définition plus claire des objectifs politiques et à une meilleure conception et utilisation des instruments politiques. Une autre recommandation propose de mesurer le bien-être national au-delà des indicateurs économiques actuels, et l'utilisation de réformes fiscales écologiques qui offrent des incitations claires à passer au développement durable. L'évaluation propose également d'accroître l'intégration d'un large éventail de parties prenantes dans les processus de gouvernance, ainsi que des financements adéquats provenant de sources publiques et privées afin de renforcer les capacités institutionnelles et la recherche.

Appel à l'action

Suite à la publication de l'évaluation de l'IPBES, nous, chercheurs belges, appelons les différentes autorités de notre pays à prendre des mesures urgentes pour la sauvegarde de la biodiversité. Nous nous engageons à mener les recherches scientifiques écologiques et sociales nécessaires pour soutenir de telles mesures. L'avenir de l’homme dépend de la biodiversité. Il est temps que nous en fassions tous la plus haute priorité.

*Signataires : Tim Adriaens, chercheur Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Dominique Âdriaens, professeur Universiteit Gent ; Georgoulas Apostolos PhD student, Universiteit Antwerpen ; Frans Arijs, Scientific Advisor CITES ; Thierry Backeljau, Directeur a.i. Royal Belgian Institute of Natural Sciences Operational ; Kristof Baert, Senior scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Matthias Baeye, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Scientific ; Yvan Barbier, Chargé d'enseignement Université de Mons ; Hilde Bastiaens, professeur Universiteit Antwerpen ; Gwennaël Bataille, PhD student Université catholique de Louvain ; Tom Bauler, professeur Université Libre de Bruxelles ; David Bauman, doctorant Université Libre de Bruxelles  ; Imen Ben Ammar, chercheur post-doctorat Université de Namur ; Angélique Berhault, communication Belgian Biodiversity Platform Science  ; Bertrand Panier, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Museology ; Louis Beyens , professeur émérite Universiteit Antwerpen ; Fanny Boeraeve, IPBES Young Fellow, Gembloux Agro-Bio Tech PhD Candidate; Charles-Hubert Born, professeur Université catholique de Louvain ; Thibaut Bournonville, Technicien de laboratoire Université de Namur ; Floris Breman Wageningen University PhD candidate ; Dimitri Brosens, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Biodiversity Data Research Liaison Officer ; David Buysse, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Aquatic ecologist ; Benoit Cassart, Research assistant Université catholique de Louvain  ; Celia Chaiban, Université catholique de Louvain PhD student ; Simon Chavée, Université catholique de Louvain PHD student ; Henrik Christiansen, KU Leuven PhD Candidate ; Mei Chunping, Universiteit Antwerpen PhD student ; An Cliquet, Universiteit Gent Associate Professor ; Johan Coeck, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior scientist ; Serge Cogels, Chargé de recherche Université Libre de Bruxelles ; Mishal Cohen, Université de Mons PhD ; Brendan Coolsaet, Assistant Professor Université Catholique de Lille ; Valérie Cornet, Post-Doc researcher Université de Namur ; Karen Cox, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior scientist ; Michel Crucifix, Université catholique de Louvain & F.R.S.-FNRS Professeur et Maître de Recherche ; Silvie Daniels, Dr Universiteit Hasselt ; Bruno Danis, Associate Professor Université Libre de Bruxelles ; Els De Bie, Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Geert De Blust, Senior scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Claude De Broyer, Chef de Travaux honoraire Royal Belgian Institute of Natural Sciences ; Maarten De Cock, Scientific personel Royal Museum for Central Africa  ; Eske De Crop, Post-Doc Universiteit Gent ; Han de Koeijer, Wetenschappelijk assistent Royal Belgian Institute of Natural Sciences ; Emiel de Lombaerde Universiteit Gent PhD student ; Luc De Meester, professeur KU Leuven ; Marc De Meyer, Royal Museum for Central Africa Head of Department ; Willy De Prins, Vlaamse Vereniging voor Entomologie Secretaris ; Fien De Raedemaecker, Senior science officer Vlaams Instituut voor de Zee ; Pallieter De Smedt, Universiteit Gent PhD-student ; Lieven De Smet, chercheur Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Marc De Toffoli, chercheur Université catholique de Louvain ; Bruno De Vos Senior Soil Scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Aaike De Wever, Scientific data and project manager Royal Belgian Institute of Natural Sciences ; Hans Debruyne Onafhankelijke onderzoeker / Chercheur indépendant in private name ; Bos Debussche, chercheur Universiteit Gent ; Kris Decleer, Senior Researcher Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Chloe Deffet, Assistant/PhD Student Université Libre de Bruxelles ; Diane Delangre, chercheur Université de Namur ; Louis-Marie Delescaille, Attaché scientifique Département de l'Etude et du Milieu Naturel et Agricole (SPW) ; Guillaume Delhaye, chercheur Université Libre de Bruxelles ; Nicolas Dendoncker, Prof. Géographie Université de Namur ; Morgane Dendoncker, PhD student Université catholique de Louvain ; Leen Depauw, PhD-student Universiteit Gent ; Tim Deprez, Master Programme coordinator Universiteit Gent ; Peter Desmet, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Open data coordinator ; Sander Devisscher, Research assistant Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Bart Devreese, professeur Universiteit Gent ; Dillen Mathias Botanic Garden Meise Researcher ; David Docquier, Postdoctoral Researcher in Climatology Université catholique de Louvain ; Isabelle Du Four, Exhibition developer Royal Belgian Institute of Natural Sciences ; Quentin Dubois, PhD candidate Université catholique de Louvain ; Laurent Duchatelet, PhD student Université catholique de Louvain  ; Marc Dufrene, Tech Professor Université de Liège - Gembloux Agro-Bio ; Camille Dumont, Research Engineer Université catholique de Louvain ; Maxime Eeraerts, PhD candidate Universiteit Gent ; Hilde Eggermont, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Scientist - Biodiversiteitsexpert ; Jaime Escobar Toledo, étudiant Universiteit Antwerpen ; Peter Galbusera, Conservation biologist Royal Zoological Society of Antwerp ; Emilie Gelaude, Research assistantResearch Institute for Nature and Forest (INBO) ; Tine Geunis, Educatieve medewerker Royal Belgian Institute of Natural Sciences ; Marius Gilbert, Maître de recherches FNRS Université Libre de Bruxelles ; Arnaud Goessens, Wildlife Conservation Society EU Policy Manager ; Lise Goudeseune Belgian Biodiversity Platform Scientist, ; Olivier Gourgue, Postdoc researcher Universiteit Antwerpen ; Gleb Goussarov, PhD étudiant Universiteit Gent ; Clemence Goyens, Associate researcher Royal Belgian Institute of Natural Sciences ; Quentin Groom, Senior Researcher Botanic Garden Meise ; Robin Guelinckx, Onderzoekmedewerker Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Willem H. De Smet, Co-titularis Prof. dr. Universiteit Antwerpen ; Cyril Hammoud, PhD student Royal Museum for Central Africa ; Thierry Hance, professeur Université catholique de Louvain ; Magalie Haussy, chercheu ; Ann Hellemans, Universiteit Gent Manager ; Thomas Henneresse, Ph.D. student Université catholique de Louvain ; Elisabeth Henriet, assistant Université de Namur ; Marc Herremans, Natuurpunt studie Head of Research ; Kelly Hertenweg , FPS Environnement Senior attaché biodiversity ; Kenny Hessel Research Institute for Nature and Forest (INBO) Terrein-inventariseerder ; Jean Hugé, professeur Universiteit Hasselt ; Pierre Huybrechts, Belgian Biodiversity Platform Science communication ; Tine Huyse, Senior scientist Royal Museum for Central Africa  ; Aldo Impens, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Paleontology lab technician ; Sander Jacobs, chercheur Research Institute for Nature and Forest (INBO) ; Steven Jacobs, Universiteit Antwerpen PhD ; Anne-Laure Jacquemart, Full Professor Université catholique de Louvain ; Luc Janssens de Bisthoven, Royal Belgian Institute for Natural Sciences Coordinator of CEBioS ; Mathieu Jonard, Université catholique de Louvain Associate researcher and professor ; Aurélien Kaiser, Université catholique de Louvain PhD student ; Danae Kapasakali, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Marine biologist ; Bruno Kestemont, Collaborateur scientifique Université Libre de Bruxelles ; Hans Keune, Belgian Biodiversity Platform - INBO - Universiteit Antwerpen Wetenschapper ; Hilde Keunen, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Program Officer - CEBioS ; Roeland Kindt, World Agroforestry Centre (ICRAF) Senior ecologist ; Agata Klimkowska, Universiteit Antwerpen Post-doc researcher ; Myriam Kumpen, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Veldmedewerker ; Olivier Lachenaud, Botanic Garden Meise Researcher ; Adrien Latli, Phd student Université de Namur ; Marine Le Louarn, Marseille Université Associate Researcher ; Frederik Leliaert, Botanic Garden Meise Scientific Director ; Luc Lens, Universiteit Gent Full professor of Terrestrial Ecology ; Michael Leone, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Researcher Nature and Society ; Maurice Leponce, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Senior researcher ; Natalie Leys, Belgian Nuclear Research Center Head of the Microbiology Research Team ; Roland Libois, Dr. Prof. Université de Liège ; Yvonne Liczner, Universiteit Antwerpen Researcher ; Graciela Lopez, Université catholique de Louvain PhD, research assistant ; Marie Luyckx, Université catholique de Louvain PhD student and teaching assistant ; Anqi Lyu, Université catholique de Louvain PhD ; Laura Maebe, Gembloux Agro-Bio Tech & Université de Liège Teaching assistant ; Dirk Maes, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior researcher ; Paul Mahony, Oppla General Manager ; Grégory Mahy, professeur Université de Liège ; Jerome Mallefet, Chercheur FNRS Université catholique de Louvain ; An Martel, Universiteit Gent Research professor ; Koen Martens, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Head of Research ; Els Martens, Research Institute for Nature and Forest (INBO) EU&International processes ; Ninon Mavraki, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Marine Biologist ; Carolin Mayer, Scientific Manager Université de Namur ; Pierre Meerts, Professeur Université Libre de Bruxelles ; Kenny Meganck, Royal Museum for Central Africa Research Assistant ; Patrick Meire, Universiteit Antwerpen Professor, head of research group ; Thomas Merckx, Université catholique de Louvain Postdoctoral researcher ; Joachim Mergeay, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior Researcher ; Joost Mertens, Vlaamse Milieumaatschappij Deskundige ; Patrick Meyfroidt, Université catholique de Louvain & F.R.S.-FNRS Professor ; Tina Michetti, professeur e.r. Euro Space Society ; Adrien Michez, Assistant de recherche Université de Liège ; Ann Milbau, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Manager ; Milotic Tanja, project coordinator Research Institute for Nature and Forest (INBO) Moens Tom, Associate professor in marine ecology Universiteit Gent Monty Arnaud, Chargé de cours Université de Liège Moreau Kelle, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Science communication Neirynck Johan, Senior scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) Neuteleers Stijn, Chargé de Recherches FNRS Université catholique de Louvain Nicolas Aurore, chercheuse Harry olde Venterink, professeur Vrije Universiteit Brussel Ouvrard Pierre, PhD student Université catholique de Louvain Ouvrard Pierre, chercheur Université catholique de Louvain Pasmans Frank, professeur Universiteit Gent Pels Christophe Research technician Université catholique de Louvain Perneel Michiel, étudiant Universiteit Gent Piavaux Mathieu, professeur Université de Namur Pinceel Ludo, membre IUCN Piqueray Julien, Responsable de l'appui scientifique Université de Liège Poulain Amaël, Hydrogeologist - PhD Université de Namur Redivo Baptiste, PhD student Université de Namur Rees Jean-François, professeur Université catholique de Louvain Reitsema Rosanne, PhD student Universiteit Antwerpen Remmen Roy, Head of department Universiteit Antwerpen Reygel Patrick, Associate professor Universiteit Hasselt Reyserhove Lien, Data publisher Research Institute for Nature and Forest (INBO) Rezki Amalia Cirlam, Laboratory Senior Microbiologist Robberecht Tom, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Deskundige Milieuzorg Robert Vincent, Westerdijk Fungal Biodiversity Institute Head of Bioinformatics Rochette Anne-Julie, Scientific Assistant Royal Belgian Institute of Natural Sciences Ronse Anne, Senior Researcher Botanic Garden Meise Roose Patrick, Operational Director Royal Belgian Institute of Natural Sciences Rousseau Sandra, professeur KU Leuven Rousseaux Sarah, Inverde Expert / Trainer Natura2000 Ruben Schols, KMMA Intern Rutten Anneleen, PhD student Universiteit Antwerpen S.G. Pauwels Olivier, Conservateur (Vertébrés Récents) Royal Belgian Institute of Natural Sciences Sacré Vinciane, Biologiste Schelfhout Stephanie, student & Teaching assistant Universiteit Gent PhD Schlesser Marianne, Assistante Royal Belgian Institute of Natural Sciences Schneiders Anik, Scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) Schockaert Ernest, Gewoon Hoogleraar Emeritus Universiteit Hasselt Schön Isa Royal, Principal Investigator Belgian Institute of Natural Sciences Schops Ignace Regionaal Landschaap Kempen en Maasland Directeur Schoukens Hendrik, Post doc researcher Universiteit Gent Schtickzelle Nicolas, Research Associate and Professor Université catholique de Louvain FNRS Schyns Jean-Christophe, Belgian Science Policy Office Programme manager Segers Hendrik, Royal Belgian Institute of Natural Sciences Belgian Focal Point to the Convention on Biological Diversity Sercu Bram, PhD-student Ecology Universiteit Gent Sirakaya Ays, PhD Researcher Universiteit Gent Smets Erik, Gewoon hoogleraar KU Leuven Smitz Nathalie, Royal Museum for Central Africa Post-Doc Sonck Annick, Lecturer (English for Scientists) Université catholique de Louvain Sonet Gontran, chercheur Royal Belgian Institute of Natural Sciences Souffreau Caroline, chercheuse KU Leuven Postdoctoral Soumillion Patrice, professeur Université catholique de Louvain Spaak Jürg, Phd student Université de Namur Spanhove Toon, Senior Ecologist Research Institute for Nature and Forest (INBO) Speybroeck Jeroen Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior scientist Staes Jan, chercheur Universiteit Antwerpen Postdoc Stock Willem, phd candidate Universiteit Gent Sturaro Nicolas, Research scientist Université de Liège Susini Marie-Lucie Royal Belgian Institute of Natural Sciences Biodiversity programme officer Terwagne Guy, professeur Université de Namur Thiry Geraldine, ICHEC & Université catholique de Louvain Associate Professor Thiry Valentine, PhD student Université Libre de Bruxelles Thoen Daniel, PhD retired Université de Liège Thoonen Marijke, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Scientist Timbrell Gary, International Association for Falconry and Conservation of Birds of Prey CEO Toussaint Elise, PhD Student Royal Belgian Institute of Natural Sciences Treer Dag, Research Scientist Vrije Universiteit Brussel Trekels Hendrik, Postdoctoral researcher Vrije Universiteit Brussel Tyteca Daniel, Professeur émérite Université catholique de Louvain Unzue Dacil, Dr Universiteit Antwerpen Van Ballaert Siege, chercheur Research Institute for Nature and Forest (INBO) Van Dam Denise, professeur assistant Université de Namur Van Den Berge Sanne, PhD student Universiteit Gent Van den Bergh Erika, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior scientist Van den Broeck Dries, Botanic Garden Meise Scientist Van den Broeck Maarten, PhD KU Leuven Van der Biest Katrien, chercheuse Universiteit Antwerpen van der Werf Aline, programme manager Belgian Science Policy Office R&D van Diggelen Rudy, Universiteit Antwerpen Professor Ecosystem Management Research Group Van Dyck Hans, Université catholique de Louvain Professor Behavioural Ecology Van Hoorde Koenraad, Dr.-Assistant Universiteit Gent Van Hoorick Geert, professeur Universiteit Gent Van Keer Koen, studie President Natuurpunt Van Landuyt Wouter, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior Scientist Van Nevel Lotte, Teaching assistant Universiteit Gent Van Oost Frank, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Wetenschappelijk medewerker Van Ryckegem Gunther, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Scientist Van Wichelen Jeroen, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior researcher van Ypersele Jean-Pascal, professeur Université catholique de Louvain Vanautgaerden Iesl, Flemish governement, departement omgeving Project manager Vanaverbeke Jan, chercheur Royal Belgian Institute of Natural Sciences Vanden Broeck An, chercheuse Research Institute for Nature and Forest (INBO) Vandenberghe Thomas, Data manager Royal Belgian Institute for Natural Sciences Vanderborght Oscar, prof. em. Universiteit Antwerpen Vanderhoeven Sonia Belgian Biodiversity Platform Scientist Vangansbeke Pieter, Doctoral assistant Universiteit Gent Vanhecke Leo, retraité Werkgroep Bryophyten en Lichenen Vroeger diensthoofd Vanhove Maarten, Visiting professor /curator Universiteit Hasselt & University of Helsinki Vanwambeke Sophie, professeur Université catholique de Louvain Ventocilla Jorge, Chercheur indépendant Biodiversity Policy Expert Verboven Jan, Project manager Flemish land agency Verheyen Erik, Staff Reseacher Royal Belgian Institute of Natural Sciences Veríssimo Pereira Nuno, Herbarium Technician Botanic Garden Meise Verleye Thomas, Dr. Senior Science Officer Policy Information Vlaams Instituut voor de Zee Vermeersch Sophie, Senior scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) Verniers Jacques, Senior Professor Universiteit Gent Emer. Verstraeten Arne, Research Institute for Nature and Forest (INBO) Senior scientist Environment and Climate Verzelen Yasmine, Junior Scientist Research Institute for Nature and Forest (INBO) Viane Ronald, Universiteit Gent (Ret.) Vranken Isabelle, Teaching collaborator, Ph. D. Université de Namur Vray Sarah, PhD Student in Sciences (biology) Université de Mons & Université de Namur Wang Luoluo, Ph.D Universiteit Gent Wasof Safaa, Postdoc Universiteit Gent Waterkeyn Aline, Teaching assistant KU Leuven Weatherley-Singh, Janice Wildlife Conservation Society EU Strategic Relations Weikmans Romain, Chercheur et Maître d'enseignement Université Libre de Bruxelles Wesselingh Renate, professeur Université catholique de Louvain White Rebecca, Interne Royal Belgian Institute of Natural Sciences Wilmotte Annick, Research Associate FRS-FNRS Université de Liège Wolters Jan-Willem, PhD student Universiteit Antwerpen Wouters Jan, Research Scientist Institute for Nature Zaccai Edwin, professeur Université Libre de Bruxelles

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Philippe Pasman, vendredi 22 février 2019, 9:22

    Cela fait plus de 30 ans que les apiculteurs n'ont pas arrêté d'alerter les populations et leurs gouvernements. En cause les pesticides principalement. L'on voit bien qu'au niveau Européen aucune décision n'a été prise contre des firmes comme Monsanto ou Bayer. Messieurs les scientifiques c'est seulement maintenant que vous vous réveillez? Pourquoi pas il y a trente ans????

  • Posté par Pablos Gino, mardi 30 octobre 2018, 10:15

    les start up new generation le monde ideal et rêvé de Macron,traversez le trottoir vous aurez du boulot oui mais quel boulot

Sur le même sujet

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une