Accueil LuxFiles

LuxFiles: le Luxembourg, un tremplin vers les paradis fiscaux

Notre voisin, en plus d’être une destination est aussi une zone de transit vers d’autres paradis fiscaux comme le Panama ou les îles Vierges britanniques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Est-ce la destination ou la route qui compte ? Les deux ? Toujours est-il que dans bien des cas, le Luxembourg ne marque pas la fin du voyage, il n’est qu’une zone de transit. La société Cesto, qui détient des parts dans le club d’Anderlecht d’Alexandre Van Damme, grande fortune belge, nous mène aux îles Vierges britanniques : un des territoires fiscalement les plus opaques et attrayants de la planète. Créée en juillet 2007 sous le nom de Kidsco, la société de participations luxembourgeoise Cesto était initialement logée chez Alter Domus et avait pour unique actionnaire la société insulaire Waterside Financial Ltd.

La société luxembourgeoise Lysys, propriété de la famille Van Gorp (Ravago Plastics), a des liens étroits avec les îles Vierges et avec les Seychelles. LPQ Luxinvest, de la famille Emsens (groupe SCR-Sibelco), est en connexion avec le Panama et Jersey, etc.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LuxFiles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs