Accueil Culture Musiques

Mathieu Flasse, un singe fou en ville

Le guitariste des groupes de rock Petula Clarck et La Jungle tient un lieu dédié à l’économie créative.

Article réservé aux abonnés
Ex-journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Il y a cinq ans, sous son pseudo Warvin, Mathieu Flasse collait une de ses réalisations, un os géant imprimé, sur une façade en rénovation, rue de la Coupe à Mons. Il n’aurait pas pu prévoir que, quelques années plus tard, il occuperait le bâtiment avec des amis. Les singes ont lancé leur fabrique début janvier 2015. C’est devenu, en un an, un lieu incontournable pour les créateurs montois. À l’intérieur, il y a : une découpe laser pour ceux qui veulent s’en servir, des expositions, installations, du design et des ateliers artistiques pour les enfants. «  Tout est parti d’un délire entre nous avec des singes imprimés en 3D. La Ville nous a confié l’endroit et vingt jours plus tard, on ouvrait. On n’avait même pas d’électricité au départ . »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs