Accueil Société

Des étudiants plus «ouverts» au dialogue sur le sexe

Stands, préservatif géant : l’UCL a vu les choses en grand pour la « Love Week ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Un préservatif géant, dressé au milieu de la Grand-place de Louvain-la-Neuve (LLN). Pour cette première journée de la « Love week », une semaine d’activités et de débats autour de la sexualité étudiante, l’Université catholique de Louvain (UCL) a vu la chose en grand.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Ballez Guy, mercredi 28 mars 2018, 13:44

    Bis: Je le prends sur le ton de l'humour et de l'ironie mais laisser passer des choses comme cela est une catastrophe quand on sait le combat contre la surprescription des antibiotiques afin d'éviter une vraiei catastrophe sanitaire avec la multirésistance de plus en plus de souches aux antibiotiques. Honte au Soir de laisser passer des choses comme cela.

  • Posté par Ballez Guy, mercredi 28 mars 2018, 13:38

    On voit bien qu'on est en milieu universitaire ... "j'ai déjà attrapé un virus dont je ne me souviens plus du nom, mais j'ai pris un antibiotique et c'était fini" GRANDE découverte scientifique à l'UCL: un nouveau virus SENSIBLE aux antibiotiques .... Vite, un prix Nobel!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs