Accueil Société Régions Bruxelles

Des bénévoles pour accompagnerles enfants de détenus au parloir

Les visites d’un mineur sur cinq en Belgique sont encadrées par la Croix-Rouge. Qui, face à une demande en hausse, cherche du renfort.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Vous avec un peu de temps libre et vous souhaitez vous rendre utile ? Alors, direction la case prison. La Croix-Rouge cherche en effet des bénévoles susceptibles d’accompagner les garçons et filles dont le ou les parents sont derrière les barreaux et ce, à l’occasion des visites pénitentiaires. «  En Belgique, 12.000 enfants sont chaque jour concernés par la détention d’un parent », pointe-t-on du côté de l’organisation internationale. Le père, dans 80 % des cas.

Comme on l’imagine aisément, « l’incarcération entraîne une détérioration des relations, une précarisation de la situation économique du foyer, des difficultés pour les mamans à concilier vie quotidienne, travail, et visites, ce d’autant que les trajets sont généralement très longs vers la prison et les transports en commun peu accessibles ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs