Accueil Société Régions Wallonie

Wallonie: au moins 27 managers devront réduire leur salaire avant le 1er juillet

Le plafond salarial de 245.000 euros pour les entreprises publiques wallonnes : c’est fait. Mais le décret, peu clair, effraie des centaines de sociétés.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Elle n’y va pas avec le dos de la cuillère, la majorité wallonne. « Il y aura un avant et un après mars 2018 », entame le ministre-président wallon, Willy Borsus (MR). Carrément. D’autres parlent d’un « printemps de la gouvernance ». Ça fanfaronne de tous les côtés.

Il faut reconnaître qu’ils ont un motif de satisfaction. Ce mercredi, les quatre décrets « gouvernance », réponse wallonne à l’affaire Publifin, arrivaient en bout de course : sur la table du parlement wallon. La discussion politique a démarré à 10h. Dans la nuit de mercredi à jeudi, au terme de débats techniques parfois hésitants, le parlement wallon a adopté les projets de décrets réformant la gouvernance et la transparence des mandats publics et de leurs rémunérations au sein des structures publiques locales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Van Steen Willy, jeudi 29 mars 2018, 10:16

    Quand on lit: "Le gouvernement wallon s’octroie aussi le droit d’offrir des dérogations aux sociétés qui introduiront un dossier motivé pour échapper au plafond… ", ça donne une impression d'être roulé dans la farine et d'avoir caqueté pour rien! Avec une telle clause, le pire est toujours possible, voir probable! A quand une gouvernance respectueuse du citoyen. Il me semble que le leitmotiv qui devrait prévaloir auprès de chaque politicien, c'est de proclamer: "Quand je gère un Etat, une région, une province, une ville, chaque euro que je fais dépenser vient de la poche du citoyen contribuable, et ça, j'en suis responsable et m'impose d'y réfléchir deux fois plutôt qu'une !"

  • Posté par Bernard Dropsy, jeudi 29 mars 2018, 10:05

    Très bien, maintenant, il reste à supprimer touts les politicards qui ne servent à rien et diminuer les autres de 50 % ! Après ça, on verra s'ils seront toujours aussi nombreux pour faire de la politique ! Marre des politiciens, il faut des hommes d'Etat !

  • Posté par delpierre bernard, jeudi 29 mars 2018, 9:19

    Même si on peut se poser des questions sur les exceptions, reconnaissez que ce travail de remise à niveau pour la toute grande majorité des mandataires publics n'a jamais été envisagé par le PS au pouvoir durant des décennies alors que l'éthique et la décence qui sont le fond de toutes leurs campagnes contre les inégalités n'ont en fait été que des arguments mensongers aussitôt oubliés une fois élus.

  • Posté par Lacroix André, jeudi 29 mars 2018, 9:01

    " Le MR se veut rassurant : certaines exceptions au plafond sont prévues." . Tout est dit

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 29 mars 2018, 15:01

    Infiniment rassurant, en effet !

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs