Accueil Médias

Pluralisme des médias: dialogue de sourds entre Marcourt et le CSA

Le futur décret sur les services de médias risque de bouleverser le paysage radiophonique francophone. Un nouvel avis du CSA dénonce les risques sur le pluralisme. Et met en garde contre la domination potentielle de grands groupes médias. Chez RTL, on s’étrangle...

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 7 min

A quoi ressemblera le paysage audiovisuel, singulièrement radiophonique, francophone belge d’ici quelques mois ? Sera-t-il dominé par deux grands groupes, l’un public, l’autre privé (RTBF et RTL, pour ne pas les citer), à charge pour eux de garantir le pluralisme ? Ou restera-t-il un peu de place pour garantir une diversité d’acteurs indépendants ? Et se partager un gâteau publicitaire plutôt dodu, de quelques centaines de millions d’euros, à répartir entre les 5 chaînes radio de la RTBF, et les 6 radios privées de la bande FM (Bel RTL, Contact, Nostalgie, NRJ, Fun et DHRadio) ? Voire de nouveaux acteurs, comme Mint ou Cherrie FM, qui trépignent sur le Web en attendant une fréquence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs