Accueil Belgique Politique

La lettre de Laurent aux députés: «C’est de mon existence même que l’on fait le procès»

Le prince a envoyé un courrier à la Chambre, juste avant le vote sur sa dotation. Une lettre de trois pages, inédite, dans laquelle il se défend dans le dossier de l’heure. Mais dans laquelle il met aussi son cœur à nu.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Avant qu’ils ne votent la réduction de 15 % de sa dotation 2018, ce jeudi après-midi, le prince Laurent a envoyé, par le biais de son avocat Me Laurents Arnauts, une lettre au président de la Chambre, qu’il lui demande de lire devant l’assemblée, à l’entame des débats. Puisqu’aucune (nouvelle) audition de Laurent ou de son avocat n’a été prévue en séance plénière, après la plaidoirie de mercredi dernier en commission spéciale.

Une lettre de trois pages, inédite, dans laquelle le frère du Roi se défend, mais met aussi son cœur à nu. La voici en exclusivité francophone.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, jeudi 29 mars 2018, 20:00

    J'espère qu'il a convenu cette "sortie" avec son avocat .....

  • Posté par Université De Mons , jeudi 29 mars 2018, 19:59

    Je ne suis pas royaliste. Je me demande toutefois si cette affaire si rondement menée par les pouvoirs executif et législatif ne constitue pas un contre-feu ideal en face de scandales bien plus importants déballés ces dernières années en Belgique .Je ne vous ferai pas l'affront de les énumérer. On en-commissionne des derives et/ou escroqueries bien plus importantes dans le but d'endormir le bas people à moyen terme. La dotation princière annuelle meme si je ne partage pas le principe des rentes de naissance est très loin des salaires et hold-ups de certains.

  • Posté par Robert Denruyter, jeudi 29 mars 2018, 22:00

    Je n'aurais pas pu mieux exprimer ma pensée que cette opinion postée par l'Université de Mons

  • Posté par Delporte Henri, jeudi 29 mars 2018, 19:31

    Je suis de tout coeur avec le Prince Laurent et j'espère que nos députés saurons faire fi de leur haine vis à vis du Prince Laurent. Je lui reconnaissant pour toutes les initiatives qu'il a pris notamment vis des plus faibles d'entre nous.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs