Accueil Environnement

Le Brésil subit une catastrophe écologique sans précédent

La coulée de boue polluée provoquée par la rupture d’un barrage minier atteint l’océan Atlantique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le 5 novembre dernier, un barrage minier s’est rompu près de Mariana, dans l’État de Minas Gerais, au sud-est du Brésil. Une gigantesque coulée de boue à forte densité de déchets miniers a ravagé Bento Rodrigues, un village de 620 habitants.

D’après le ministère de l’environnement, « ce véritable tsunami de boue » a parcouru 650km en 16 jours sur le fleuve Dolce. Samedi après-midi, le littorale de Regencia (État d’Espirito Santo) était atteint. Une barrière de protection de 9 km a été montée pour protéger la faune et la flore.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Environnement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs