Chients-robots et livraisons de repas: les poissons d’avril de la police et de la SNCB

Chients-robots et livraisons de repas: les poissons d’avril de la police et de la SNCB

Cette année, le premier avril coïncide avec la distribution des œufs de Pâques et les traditionnelles blagues distillées dans les journaux (lire ici) mais aussi par la police et la SNCB.

La police fédérale indique sur sa page Facebook qu’elle fera appel à des chiens-robots pour détecter de la drogue. «  Un chien-robot pour non seulement détecter de la drogue mais aussi dire de quelle drogue il s’agit », souligne la police. « La prochaine génération pourra lire la carte d’identité du suspect et dresser un procès-verbal. »

La police précise que le robot sera en démonstration dimanche sur le Vismet (marché aux poissons) à Bruxelles où de la drogue sera cachée dans des poissons.

À la SNCB, on se lance dans l’économie collaborative avec de la livraison de repas à bord des trains. Le service baptisé « Delitrain » ne servira toutefois que des plats froids. Le « sushi d’avril » fait l’objet d’une réduction spéciale en ce 1er avril.

De nombreuses entreprises commerciales ont également surfé sur la vague pour faire parler d’elles. La chaîne de magasins de jouets Dreamland annonce ainsi que ses magasins ne seront accessibles qu’aux enfants : « Seuls les enfants pourront encore entrer dans nos magasins. Un espace réservé aux adultes sera installé dans les magasins où ils pourront attendre leurs bambins dans le calme. N’oubliez pas de laisser votre carte aux enfants ! ».

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite