Mécontent, le président de l’Olympiakos expédie ses joueurs, dont cinq Belges, en vacances

Photo News
Photo News

Marinakis, également propriétaire du club anglais de deuxième division de Nottingham Forest, a réagi avec virulence au nul 1-1 obtenu ce week-end par son équipe contre Levadiakos, match à l’issue duquel les champions en titre de la Super Ligue grecque ne sont plus que troisièmes du classement.

« Je vais rebâtir l’Olympiakos de fond en comble et il deviendra l’équipe dont nous rêvons. Moi et le reste des supporters vous avons assez tolérés. Vous partez aujourd’hui et vous allez en vacances », a-t-il tonné devant les joueurs lundi, selon des propos rapportés par la presse grecque.

Il a indiqué que très peu de joueurs de l’équipe actuelle seraient retenus pour les trois derniers matchs de la saison, et que des jeunes de l’équipe des moins de 20 ans seraient promus à leur place. « Je paie des millions pour que vous ayez tout, à cause de vous j’ai viré trois entraîneurs, mais en fin de compte il semble bien que ce soit vous qui êtes en faute ».

Marinakis a indiqué que la moitié de l’amende avait trait au nul du week-end et l’autre moitié à un autre partage à domicile (1-1) contre le grand rival Panathinaikos le 4 mars.

L’Olympiakos compte 54 points en 26 matchs et est devancé par l’AEK Athènes (57 et 25 matchs) et le PAOK Salonique (55 en 25 matchs) au classement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Belga

    Par Jean-François Patte

    Football

    Comment les datas révolutionnent le football

  • Le héros du week-end, Sorinola, pourrait recevoir plus de temps de jeu.

    Par Vincent Miller

    Division 1A

    À l’Union, l’heure des remplaçants va sonner

  • Romeo Lavia of Manchester City in Manchester, UK on 4/9/2021. (Photo by Conor Molloy/News Images/Sipa USA) *** local caption *** 32909683

    Par Rocco Minelli

    Angleterre

    Roméo Lavia, le futur c’est déjà maintenant

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous