Accueil Société

La Grèce, base logistique pour les djihadistes de Daesh?

Une enquête du quotidien italien La Repubblica, publiée ce lundi, va dans ce sens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Où en est-on dans l’enquête sur la présence de terroristes, et plus particulièrement des responsables des attentats du 13 novembre, parmi le flux de réfugiés qui arrive du Moyen-Orient par la Turquie, la Grèce et les Balkans occidentaux ? Pas très loin, mais des pistes font surface.

Premièrement, il y a ces passeports syriens retrouvés près des corps des kamikazes du Stade de France, et enregistrés en Grèce.

Dimanche, la police française a diffusé un nouvel appel à témoins, qui concerne cette fois un deuxième passeport syrien, qui appartiendrait au troisième des trois kamikazes du stade.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs