Accueil Monde Union européenne

La justice allemande resserre l’étau sur Carles Puigdemont

Le parquet s’est prononcé en faveur de l’extradition de l’ancien président catalan. Les juges du tribunal régional de Schleswig devront trancher la question du maintien en détention pour risque de fuite et de l’exécution du mandat d’arrêt européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Berlin,

La perspective d’une libération s’éloigne pour Carles Puigdemont en Allemagne. Le parquet du Schleswig-Holstein, la région allemande où l’ancien président de Catalogne a été arrêté dimanche 25 mars, a considéré que la demande d’extradition présentée par la justice espagnole dans son mandat d’arrêt européen était « recevable ».

Par ailleurs, le parquet a demandé le maintien en détention de Carles Puigdemont pour « risque de fuite », a expliqué la porte-parole. Selon la procédure, le parquet a présenté ces requêtes aux juges du tribunal régional supérieur qui doivent maintenant décider du maintien en détention et de l’extradition. La justice allemande dispose au total de 60 jours pour prendre une décision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs