Fusillade au siège de YouTube: le tireur s’est probablement suicidé, selon la police de San Bruno (vidéo)

© Reuters
© Reuters

Une fusillade a éclaté au quartier général de YouTube, en Californie. Le tireur, une femme selon plusieurs source, est mort et s’est probablement suicidé, d’après la police de San Bruno.

Les services de secours se sont rendus sur place. Le siège de la société a été évacué.

Une riveraine a affirmé avoir « entendu des coups de feu, pendant de longues secondes ».

Plusieurs personnes - au moins 4 - ont été blessées par balle et transportées à l’hôpital, selon un hôpital de San Francisco. Elles devraient toutes survivre à leurs blessures.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Depuis 2017, «
Bernie
» arpente le Trumpland profond pour porter la bonne parole et entretenir sa légende. Et il assume son rôle de patriarche de la gauche militante.

    «Bernie is back», mais il n’est plus tout seul

  • L’athlétique quaterback cherche toujours un club.

    Par JULIEN RASPILLER

    USA

    Colin Kaepernick a mis la NFL à genoux

  • La décision d’Amazon de renoncer à s’installer à New York a suscité la joie chez les opposants au projet.

    Une fronde politique s’abat sur Amazon à New York

 


 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Bruno d’Alimonte/Le Soir

    Didier Reynders exprime ses ambitions au «Soir»: «Le casting bleu est logique»

  2. D’après l’enquête réalisée sur base volontaire sur Facebook, le jeune manifestant est un garçon ou une fille de 17 ans et demi qui étudie dans le secondaire.

    Marche des jeunes pour le climat: les filles et les mecs à égalité

  3. Les présidents de 114 conférences épiscopales de tous les continents se retrouvent de jeudi à dimanche prochain au Vatican, à l’appel du pape François.

    Pédophilie: l’heure de vérité pour le Vatican

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 20: des pâtes bolo sans viande pour lutter contre le réchauffement climatique

    Par Louise Tessier

    Depuis que j’ai commencé ce défi il y a 20 jours, ma consommation de viande a drastiquement baissé. Ce n’est pas vraiment une histoire de convictions, mais surtout de flemme : le boucher se situe bien plus loin que les rayons du Delhaize en face de chez moi. Du coup, j’ai appris à aimer les pâtes bolo sans viande hachée… Mais finalement, ce n’est pas plus mal lorsque l’on connaît les conséquences de l’élevage industriel sur l’environnement. L’élevage bovin en particulier : les bêtes rejettent du méthane, leur alimentation émet du CO2. Selon un rapport de Greenpeace paru en 2018, l’élevage est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. C’est autant que le secteur du transport. Rien que ça.

    Alors fini les brochettes au barbecue et les fondues bourguignonnes ? Pas forcément. Si déjà chaque personne respectait les niveaux de consommation de viande recommandés par l’OMS, soit 400 grammes par semaine, les émissions liées au...

    Lire la suite