Accueil Monde Proche-Orient

Donald Trump va-t-il laisser tomber les Kurdes en Syrie?

Le président US proclame qu’il veut que ses forces spéciales quittent le sol syrien, et vite. Mais ce qui ravirait les Turcs alarme au contraire certains au sein de son administration et chez ses meilleurs alliés au Proche-Orient.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Donald Trump le dit et le répète depuis quelques jours : il ne veut plus de troupes américaines en Syrie et entend faire procéder à leur retrait « très vite ». Toutefois, cette volonté présidentielle rencontre des réticences solides et multiples au sein de son administration et de son armée comme parmi nombre de ses alliés. Les principales victimes d’un éventuel retrait US ne seraient autres que les Kurdes, qui ont établi une zone autonome dans le nord du pays. Mais le départ des forces US pourrait être retardé pour une raison stratégique : la lutte contre Daesh n’est en réalité pas terminée en dépit des rodomontades de Trump à ce sujet.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs