Accueil

Une plaignante agressée par des hommes casqués

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les médias l’ont surnommée Marie : la troisième plaignante pour « viol » à l’encontre de Tariq Ramadan a été agressée dans le hall de son immeuble, à Lille, le 25 mars. Deux individus portant des casques de moto l’ont rouée de coups, lui ont volé son téléphone puis l’ont aspergée d’eau en la menaçant de revenir « avec de l’essence ». La quadragénaire a porté plainte pour coups et menaces de mort. Ses agresseurs n’ont pas mentionné Tariq Ramadan mais Marie y voit une vengeance de ses supporters, suite à son dépôt de plainte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs