Accueil

De la Belgique à l’Italie, l’ultra droite tisse sa toile européenne

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 1 min

Une réunion d’ultranationalistes sous le ciel helvétique. Organisée par le mouvement d’extrême droite suisse Résistance Helvétique, une conférence intitulée « L’Europe nationaliste » a réuni samedi dernier à Genève, la fine fleur de l’ultra droite européenne qui cherche visiblement à construire des ponts. Dans l’optique de créer des communautés locales fédérées dans un grand espace européen, le Français Steven Bissuel, responsable national du Bastion social était entouré du Suisse David Rouiller et du Belge Hervé Van Laethem fondateur du mouvement auto qualifié de « nationaliste et révolutionnaire » Nation. Seul élu parmi la troupe européenne, l’Italien Andrea Bonazza a partagé l’expérience de CasaPound qui a réussi à s’implanter au niveau communal avec trois conseillers pour la région de Bolzano.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs