Accueil Médias

Scandale Facebook: la commission de la vie privée avertira les 61.000 Belges concernés

Huit Belges auraient téléchargé l’application qui a permis à Cambridge Analytica de récupérer des données. Ces huit téléchargements ont entraîné un transfert de données appartenant à 60.957 Belges.

Temps de lecture: 2 min

La commission de protection de la vie privée collabore avec l’enquête européenne sur la fuite des données Facebook. Elle avertira les personnes lésées en Belgique si des noms et des données relatives aux contacts sont mis au jour, a indiqué le secrétaire d’État Philippe De Backer. Les victimes pourront ensuite prendre elles-mêmes contact avec Facebook, ou Cambridge Analytica, qui a bénéficié des données spoliées, pour les faire disparaître.

L’entreprise data Cambridge Analytica a ramassé les données de quelque 87 millions d’utilisateurs Facebook parmi lesquels 61.000 Belges, a fait savoir mercredi le patron de Facebook Mark Zuckerberg.

Facebook avertira elle-même les utilisateurs spoliés, à partir du 9 avril, a indiqué mercredi soir son responsable technique Mike Schroepfer.

Tout part de huit Belges

Huit Belges auraient téléchargé l’application qui a permis à Cambridge Analytica de récupérer des données. Ces huit téléchargements ont entraîné un transfert de données appartenant à 60.957 Belges.

Cambridge Analytica a joué un rôle d’influenceur dans la dernière campagne présidentielle américaine.

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg a présenté des excuses et promis des améliorations. Il sera auditionné par le Congrès le 11 avril.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag