Accueil Monde Europe

La justice allemande remet Puigdemont en liberté, sous contrôle judiciaire

La justice estime que les faits de «  rébellion » avancés par la justice espagnole ne pouvaient être retenus au regard du droit allemand.

Temps de lecture: 1 min

La justice allemande a décidé jeudi soir de remettre en liberté sous contrôle judiciaire l’indépendantiste catalan Carles Puigdemont dans l’attente d’une possible extradition, infligeant ainsi un revers à Madrid.

Le tribunal compétent de l’Etat régional du Schleswig-Holstein, où l’ex-président catalan est incarcéré depuis une dizaine de jours, a décidé de poursuivre l’examen de la demande d’extradition de l’Espagne mais en rejetant le principal chef d’inculpation figurant dans le mandat d’arrêt européen récemment réactivé par Madrid.

Il a estimé que les faits de «  rébellion » avancés par la justice espagnole pour l’organisation du référendum sur l’indépendance de la Catalogne à l’automne ne pouvaient être retenus au regard du droit allemand car ils supposeraient que Carles Puigdemont se soit directement rendu coupable de faits de violence.

Le tribunal «  est d’avis qu’une extradition pour motif de rébellion est irrecevable », a-t-il indiqué dans un communiqué.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, jeudi 5 avril 2018, 22:03

    Bien sûr qu'il n'y a pas de violence...il est planqué en Belgique pendant que ses copains sont en prison ! Ce type est une limace, s'il voulait vraiment "ne jamais abandonné" il serait avec son peuple, à Barcelone, et pas en exil doré !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une