Accueil Belgique Politique

André Flahaut: «Le dossier de remplacement des F-16 est foutu» (vidéo)

Pour l’ex-ministre de la Défense, « des têtes doivent tomber ».

Temps de lecture: 2 min

« L e dossier de remplacement des F-16 est plombé. Il est foutu. Il faut que des têtes tombent, notamment du côté de l’armée, et que des plaintes soient déposées au niveau du pouvoir judiciaire », a affirmé vendredi matin André Flahaut, l’actuel ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ancien ministre de la Défense de 1999 à 2007, sur les ondes de La Première (RTBF). « Des fautes graves ont été commises », a-t-il ajouté.

« Il faut changer les hommes, reconstituer les équipes, reprendre les dossiers et surtout intégrer les nouveaux éléments qui sont aujourd’hui sur le plateau, à savoir la proposition française de partenariat européen qui est certainement plus intéressante qu’une opération économique et commerciale du F-35 ou de l’Eurofighter », a poursuivi M. Flahaut (PS).

Le remplacement des F-16 de l’armée belge a pris une nouvelle tournure le mois dernier, quand plusieurs médias ont rapporté que, d’après une étude de Lockheed Martin, la durée de vie de ces avions pouvait être prolongée de six ans, contrairement à ce qu’a toujours assuré la Défense. Dans la tourmente, le ministre Vandeput (N-VA) – qui affirme ne pas avoir été mis au courant – a commandé deux études, dont un audit interne à l’armée actuellement en phase de finalisation. Selon le quotidien De Morgen, il en ressortirait que le cabinet du ministre n’avait effectivement pas été informé des calculs de Lockheed Martin.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Björn Deckers, vendredi 6 avril 2018, 12:12

    @Van Obberghen Paul, il n'est pas question ici de la flamandisation de l'armée, mais bien du dossier précis du remplacement (ou non des F16). Monsieur Flahaut n'est ici en rien responsable. Merci de ne pas se tromper d'article. Ne parlons pas de Mme Debaix Marie-Jeanne, le dossier pourri des F16 démontre que le PS n'est pas forcément maître en mauvaise gouvernance, contrairement à ce qui se dit ici et là. En la circonstance, Vandeput (NVA) est au moins coupable d'une naïveté coupable, dans le meilleur des cas! Pour le reste, je suis entièrement d'accord avec M. Flahaut, la première chose à faire est de déterminer TOUTE les responsabilité (la question n'est ici pas linguistique) au sein de l'armée. Et des têtes doivent tomber! Il est vital que chaque administration du pays sache qu'il en coûte de chercher à se substituer au pouvoir politique.

  • Posté par Lespagnard Frans, vendredi 6 avril 2018, 13:18

    Les responsabilités politiques doivent surtout être assumèes par ceux qui ont dèterminé les niveaux d’équipement et d’engagement des forces armées notamment au Rwanda (effectifs et surtout armement insuffisant conduisant au drame final) où dans la plus grande débandade on abandonne sur place 80 véhicules militaires, notre Rc4...Et en Irak, où le ministre de la Défense expédié des mirages non modernisés comme par exemples les sièges èjectables à basse altitude....On se souvient de ces épisodes, monsieur Flahaut. Des proches et des contemporains eux, oui .....

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , vendredi 6 avril 2018, 10:20

    Des têtes doivent tomber ? Alors, commençons par faire tomber la sienne aux prochaines élections !

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 6 avril 2018, 12:03

    Clairement, le PS n'a toujours pas compris qu'il ne doit surtout plus donner la parole à ses dynosaures, mais aux jeunes qui pourraient certainement revitaliser un PS qui en a bien besoin. Place aux jeunes. Et je dis cela du haut de mes 55 ans bien sonnés.

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 6 avril 2018, 10:15

    Et qu'a-t-il fait à ce sujet, quand il était ministre de la défense, mr. Flahaut, alors que la question se posait déjà (puisqu'elle se pose depuis des décénies)? Rien! Il a laissé l'armée se flamandiser en regardant ailleurs.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une