Accueil Monde Europe

Affaire Skripal: la Russie et la Grande-Bretagne se renvoient la balle à l’ONU

La Russie et la Grande-Bretagne se renvoient la balle sur les responsabilités dans l’attaque chimique de Salsbury. Moscou estime que cette affaire vise juste à discréditer la Russie.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Depuis New York

La Russie et la Grande-Bretagne se sont livrées à un étonnant bras de fer littéraire, jeudi soir à New York, devant le Conseil de sécurité des Nations unies. Réfutant toute responsabilité de son pays dans l’attaque chimique contre un transfuge nommé Sergueï Skripal, le 4 mars dernier, et les accusations de Londres à l’encontre de Moscou, le représentant russe Vassili Nebenzia a attendu la fin de la session pour citer Lewis Carroll et « Alice au Pays des merveilles » : « La sentence d’abord, dit la reine. Le verdict ensuite ! » Vous pourriez penser que c’est un conte de fées du XIXe siècle. Pas seulement, hélas ». « Une autre citation conviendrait mieux à mon collègue russe, a rétorqué la truculente représentante britannique à l’ONU, Karen Pierce. « Six choses impossibles à accomplir avant le petit-déjeuner » ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Kosinsky Natan, jeudi 26 avril 2018, 13:44

    Londres ne veut pas une enquête objective. Il ne que démonise la Russie.

  • Posté par Kosinsky Natan, jeudi 26 avril 2018, 13:43

    Londres ne veut pas une enquête objective. Il ne que démonise la Russie.

  • Posté par Lucas Danièle, vendredi 6 avril 2018, 14:52

    Question à l'Editeur: Comment dénonce-t-on un abus? Le fait de 'cliquer' sur 'signaler un abus' ne donne aucun résultat... d'où, sans doute, la publication de tant de commentaires incitant à la haine tels que celui de Gratter Poil ci-dessous.

  • Posté par Gratter Poil, vendredi 6 avril 2018, 11:49

    Vraiment pas fier d'être Européen. Ne demanderait-on pas à la Russie d'annexer l'Europe occidentale ? On se sentirait mieux chez nous et on pourrait régler le sort de tous les Islamistes qui ont élu domicile chez nous.

  • Posté par Bachelart Bernard, vendredi 6 avril 2018, 10:05

    L'Occident se présente comme le porte-drapeau des droits de l'homme mais applique à l'encontre de la Russie une procédure totalement arbitraire. L'accusé doit prouver son innocence sans avoir accès aux pièces du procès.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs