Accueil Belgique Politique

Des «bunkers» dans les écoles: le clash entre Mayeur et Milquet

Le bourgmestre de Bruxelles estime que la proposition de Milquet de mettre en place des « pièces de confinement » dans les écoles n’a « pas de sens ».

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

« O n ne va pas construire des bunkers dans les écoles. Il ne faut pas venir avec des propositions qui n’ont pas de sens ». Yvan Mayeur a réagi ce mardi matin à la proposition de la ministre de l’Education Joëlle Milquet de mettre en place des « safe room » dans les écoles, c’est-à-dire une salle fortifiée en cas d’attaque. « Nous sommes capables de prendre notre propre mesure. Il faut éviter l’hystérisation », assène le bourgmestre de Bruxelles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs