Accueil Opinions Chroniques

« Cela n’a rien à voir avec l’islam »

L’islam est la somme des interprétations qui puisent leur légitimité dans le Coran et, par conséquent, permet presque autant de lectures que la Bible pour les chrétiens. Allons-nous limiter les libertés de religion et d’expression au nom de la lutte pour la sécurité ? Sur qui s’appuyer, comment et pour quels résultats ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 6 min

Depuis les attentats du 13 novembre, la réflexion a été intense sur la dimension religieuse du terrorisme islamiste. Cela ne signifie pas, pour autant, que nous y voyons clair, et encore moins qu’un accord se dessine sur le sens du phénomène. Plus que jamais, un fossé se creuse entre l’analyse spontanée de l’opinion et la parole des experts et des intellectuels.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica: Romain Rolland était-il «poutiniste»?

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : l’homme de lettres, musicologue et internationaliste s’est fermement opposé au boycott des œuvres et des artistes allemands durant la Première Guerre mondiale. Son héritage spirituel ferait bien d’inspirer ceux qui, aujourd’hui, déprogramment les artistes russes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs