Accueil Économie Finances

Belfius au top, BNP loin derrière: notre palmarès des meilleures applications bancaires

Ce sont deux applications 100 % belges qui offrent la plus agréable expérience bancaire sur smartphone : Belfius est en tête, suivie de très près par KBC. Loin derrière, BNP Paribas Fortis et ING viennent compléter le podium. Notre test.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Adieu « home banking », le « mobile banking » aura ta peau. Les Belges délaissent progressivement la banque à la maison pour la banque qui tient dans leur poche. Fin 2016, ils étaient déjà 4,5 millions à avoir opté l’application smartphone fournie gratuitement par leur banquier, une courbe, de toute façon, en pleine ascension.

Avantage principal de l’environnement mobile : avec les techniques d’authentification, plus besoin de carte bancaire, de digipass et de se souvenir de son code très secret une fois installé devant son ordinateur pour consulter ses comptes et payer ses factures. La banque mobile permet d’effectuer le tout en sortant son téléphone.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Medard Claude, samedi 7 avril 2018, 11:46

    Concernant BELFIUS et ING d'accord avec vous. Par contre pas d'accord avec votre analyse de l'app FORTIS. Elle claire, rapide, complète (domiciliations, bénéficiaires, assurances...) tout y est! De plus elle a bénéficié récemment d'une mise à jour. Bien à vous

  • Posté par Matagne Denis, samedi 7 avril 2018, 10:21

    Et je rajouerais pour les malheureux qui ont encore un windows phone via une entreprise (et oui ca existe encore...) Belfius est une des seules a avoir son application. Certe sobre mais efficace.

  • Posté par Cornil Jean-Christophe, samedi 7 avril 2018, 10:15

    Beobank ?

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 7 avril 2018, 8:38

    Le principal danger de l'argent virtuel est de ne plus avoir la possibilité de le retirer à la banque en cas de crise bancaire et aussi de permettre des détournements d'argent à partir de nos smartphones parfois mal sécurisés.

Aussi en Finances

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs