Accueil Opinions Cartes blanches

Le village sur le ruisseau du moulin

Molenbeek n’est pas la « fabrique à terroristes » dénoncée par une partie de la presse étrangère. En témoigne LaVallée, un réseau d’espaces de travail, de rencontres et d’échanges pour artistes. On peut vivre heureux de l’autre côté du Canal.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est un village dont je vous parle. Un village cosmopolite depuis 200 ans : aujourd’hui, 75 % de Belges, 25 % de nationalité étrangère. Il est jeune, coloré, vivant, débrouillard aussi : c’est aussi le deuxième village le plus pauvre de Belgique en termes de revenu moyen.

Entre quatre de ses ruelles densément peuplées, SMart a installé un réseau d’espaces de travail, de rencontres et d’échanges au sein d’un complexe de bâtiments industriels en voie de réhabilitation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche Archivage: que racontent les «Uber Files» du fonctionnement de notre démocratie?

La sauvegarde de nos démocraties passe par la mise en place de règles claires de gestion de l’information et la préservation à long terme des processus et actions qui ont contribué à l’élaboration des décisions politiques. L’épisode des « Uber Files » nous montre que nous délaissons ce principe et permettons aux sociétés privées de nous dicter ce qu’il restera de notre histoire…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs