Cambridge Analytica: Facebook va avertir les 61.000 Belges concernés par le vol de données ce lundi

© Reuters
© Reuters

Facebook préviendra à partir de lundi ses 87 millions d’utilisateurs affectés par le vol de données de l’entreprise data Cambridge Analytica. Parmi ceux-ci figurent 60.957 Belges, qui ont été en contact avec une personne ayant téléchargé une application malveillante qui a transmis leurs données à Cambridge Analytica.

La firme Cambridge Analytica a récupéré, via un questionnaire psychologique auquel ont répondu 270.000 personnes, les données de 87 millions, selon le dernier chiffre annoncé par Facebook, de leurs amis, en 2014. Cela a permis à la société britannique de se constituer une précieuse base de données avant d’être embauchée par l’équipe de campagne de Donald Trump. Elle a ensuite utilisé toutes ces informations à des fins politiques.

La majorité des personnes affectées par ce scandale sont des utilisateurs américains, mais Facebook a informé la Commission européenne que 2,7 millions d’entre eux sont des ressortissants européens, dont près de 61.000 Belges. Tous ces membres du réseau social seront avertis par un bandeau en haut de leur fil d’information à partir de lundi.

 
 
 
 
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Je veux les élections le 23 décembre prochain, mais avec des bulletins papier
», martèle Martin Fayulu, farouchement opposé à la «
machine à voter
».

    RD Congo: «Les gens savent que le changement c’est Fayulu»

  2. Edition numérique des abonnés

    Guide Michelin: un seul trois étoiles en Belgique, est-ce grave?

  3. FeluyPolice (2)

    Les gilets jaunes: «Nous sommes apolitiques et nous le resterons»

  • France-Belgique: cultiver ce qui nous unit

    C’est une visite pratiquement inédite qu’Emmanuel Macron entame ce lundi en Belgique. Inédite, parce que jamais depuis 1971 un président français n’avait fait une visite d’Etat au Royaume. Et encore, le protocole français considère-t-il la visite qu’avait alors effectuée le président Pompidou auprès du roi Baudouin comme une « simple » visite officielle.

    Au soir de l’élection d’Emmanuel Macron, le 7 mai 2017, le roi Philippe fut tout simplement le premier à proposer une visite d’Etat au...

    Lire la suite