Facebook: les pays concernés par le scandale Cambridge Analytica

Facebook: les pays concernés par le scandale Cambridge Analytica
REUTERS

Facebook a confirmé jeudi soir à la Commission européenne que les données de jusqu’à 2,7 millions de résidents de l’Union européenne pourraient avoir été transmises « illégalement » à Cambridge Analytica.

Près de 61.000 Belges pourraient faire partie des 87 millions d’utilisateurs du réseau social Facebook dont les données ont été exploitées à leur insu par la firme Cambridge Analytica, a indiqué la porte-parole de Facebook pour le Benelux, Tineke Meijerman, à Belga mercredi soir.

Avec plus de 70 millions d’utilisateurs concernés, les États-Unis serait le pays le plus touché. Suivraient ensuite les Philippines, l’Indonésie et le Royaume-Uni avec plus d’un million de personnes concernées dans chaque pays. Des abonnés mexicains, canadiens, indiens, brésiliens, vietnamiens et australiens font aussi partie des autres nationalités d’usagers principalement affectés. En Europe, l’Allemagne, la France et la Belgique auraient aussi été touchées par la brèche dans la protection des données privées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous