Accueil Opinions Chroniques

Transformer le système politique et social français sans révolution, sans coup d’Etat, sans semi-dictature, est-ce possible?

Le système politique et social français a besoin d’une transformation en profondeur. Laquelle, par le passé, ne s’est jamais faite en douceur, comme en témoignent les événements de 1789 et de 1799, de 1944 à la Libération, et de 1958 à l’occasion du retour du général de Gaulle au pouvoir.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

L’avenir du macronisme se joue peut-être en ce mois d’avril 2018. C’est-à-dire – et ce n’est pas un hasard – à la veille de deux dates emblématiques : le premier anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République et, surtout, le cinquantième anniversaire de la révolte de Mai 68.

Qui sortira vainqueur de l’épreuve de force ?

De la réponse dépend, pour l’essentiel, le devenir de l’expérience engagée et donc de la potentialité de la France à se transformer radicalement.

Et cela dépend de quoi ?

De l’enclenchement ou non de plusieurs processus de convergences.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, vendredi 13 avril 2018, 9:56

    Le "chroniqueur" ci dessus , attribue dans une sorte d'imaginaire incomplet , un nombre conséquent de "casaques" au président Macron; mais, bien que les défis à court terme de ce dernier soient évidents ; ils risquent , de ne pas "signifier" beaucoup en regard du terme "ROBOTISATION" qui dans un premier temps va s'avérer très délétère en terme d'emplois avant de que de présenter des effets "bénéfiques" éventuels; voire évidents. Bref , pour rappel; bon nombre de mouvements de révoltes " populaires" ont été anéantis(autrefois ?) jusque dans le "sang" et se sont de tous temps révélés la "préséance" à des "régimes " au mieux "tampons" et au pire potentiellement "catastrophiques" ; pour ces derniers ; de quelque(s) "obédience(s)[ acception la plus générale possible"] ,soi(en)t il(s). Mais , à propos; Mai 1968 n'a t -il pas été l'occasion de se voir comparer par un "homme remarquable" à une sorte de "chienlit" (terme exact utilisé alors) ; avec pour le mouvement de 1968 , une résultante bien expliquée ici haut, par notre chroniqueur. Etc...etc...

  • Posté par Carnaille Cedric, mardi 10 avril 2018, 12:17

    En quoi est-ce juste de limiter la vitesse à 80 km/h et des frapper les retraités d'un impôt supplémentaire? Macron critique les système avantageux des cheminots et d'autres corporations, mais il oublie de citer le plantureux systèmes offert aux politiciens. Comparer Macron à Bonoparte est peu flatteur, Napoléon a meme des campagnes désastreuses et pillés de nombreux pays...

  • Posté par Dewamme Claude, mardi 10 avril 2018, 11:07

    Toujours extraordinaires ,bien écrits ,très circonstanciés , nuancés et toujours instructifs , tous vos articles ,Monsieur Kahn. !! Merci de tout cœur .Claude Dewamme

  • Posté par Jean-yves Le Carré, lundi 9 avril 2018, 18:46

    Comparer Macron avec Bonaparte, seul le partisan du "troussage de domestique" pouvait oser le faire ! Voir le commentaire précédent (Preyat Christian) pour avoir la lucidité dont JFK est dépourvu depuis longtemps !

  • Posté par Preyat Christian , lundi 9 avril 2018, 18:00

    Ces sera la dictature totale des banquiers et des possédants que Macron organise; "Je tonds le peuple en le divisant pour donner aux plus riches; Réformons les pays développés en profondeur pour une dictature financière européenne/mondialisée". Plus on multiplie la pauvreté moins il aura moyen de se révolter. Les conditions sociales doivent être nivelées par le très bas, et parallèlement asphyxions la justice(on ne sait jamais) Tous les politiciens du monde une fois au pouvoir favorisent les riches.avec la complicité d'une majorité de journalistes formatés pour ânonner : "vive la croissance pour vivre mieux" sauf qu'après la croissance infernale les terres seront stériles, les matières premières totalement épuisées, les océans vides de plancton (générateur d'oxygène): Suivons Macron et les banquiers ainsi dans 2 générations l'espèce humaine aura disparu et avec elle les milliardaires et leur obséquieux valets politiciens, et nous les (bientôt) 10/15 milliards avec ? Vivent les réformes

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs