Accueil Société Régions Liège

Spa chasse les bars à chicha

La commune évoque des problèmes préalablement rencontrés et suit une tendance généralisée.

Temps de lecture: 2 min

Une politique anti-bar à chicha voit le jour à Spa, ou du moins, on peut constater un durcissement des règles qui permettent l’ouverture d’un tel établissement. Le Collège cherche-t-il à interdire leur implantation sur le territoire spadois ? Tout le laisse penser.

Le Collège communal spadois a proposé le 31 mars dernier à son Conseil de voter un nouveau règlement communal concernant les ouvertures de bar à chicha sur son territoire. « Leur exploitation sera soumise à une autorisation préalable du Collège », a déclaré l’échevin en charge des Finances Bernard Jurion.

Le nouveau règlement apporte quelques critères à la possibilité d’ouvrir le commerce. « L’exploitation de bar à chicha sera exclue dans certaines zones géographiques de la commune, notamment à proximité d’établissements scolaires, d’infrastructures sportives, de milieux d’accueil et de la petite enfance, d’un Centre culturel et d’une ligne de bus ou d’une gare  », explique l’échevin.

Précisons que par « proximité », le Collège communal entend « un seul kilomètre ».

Ce qui interpelle le conseiller communal Ecolo qui n’a pas manqué de réagir : « Donc, il n’y en aura pas  ». « Oui », reconnaît l’échevin Bernard Jurion. Voilà qui a le mérite d’être clair.

Du côté de la commune, on explique cette réglementation suite à des problèmes rencontrés auparavant avec l’ancien et seul bar à chicha sur le territoire spadois, situé rue Delhasse, appelé « Cloud Lounge Bar ». La police aurait évoqué un non-respect des règles concernant la superficie où il était autorisé de fumer dans l’établissement, une superficie estimée à 25 %. Par ailleurs, des problèmes de nuisances sonores et autres dans le quartier ont également été pointés.

Le « Cloud Lounge Bar » est actuellement fermé.

Souci de santé et de moral

Plus important : une enquête du SPF santé publique marquant un aspect santé, mais aussi un souci de préservation morale de la jeunesse.

Une longue série de raisons qui poussent donc la commune à adopter un règlement plus strict en matière d’exploitation et d’implantation des bars à chicha à Spa. Ce règlement entrera en vigueur à la mi-avril.

Pas la seule

La commune de Spa n’est pas la seule à adopter une politique plus restrictive à ce sujet. Elle a d’ailleurs pris exemple sur les communes de Herstal et Bassenge (en Province de Liège) qui ont déjà mis en place des règlements communaux interdisant complètement l’exploitation de bar à chicha. Encore plus radical que Spa.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo