Accueil Monde

François Hollande et Barack Obama resserrent les rangs contre Daesh

Onze jours après les attentats sanglants qui ont frappé Paris, les présidents Obama et Hollande ont appelé la Russie à concentrer ses efforts militaires en Syrie contre les djihadistes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Une détermination sans faille, et une parfaite communauté de vues après les attentats islamistes qui ont endeuillé Paris : les présidents américain Barack Obama et français François Hollande ont joué une partition attendue, mardi à Washington, celle d’une solidarité transatlantique contre les agissements barbares de daesh – le groupe « Etat islamique » (EI).

Trois fronts à intensifier

Après 1h40 d’entretiens bilatéraux, les deux hommes ont montré à la presse l’image de deux chefs d’État ébranlés par l’ampleur de la tragédie du 13 novembre, et fermement résolus à faire payer les commanditaires à Raqqa, le fief des djihadistes en Syrie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs