Accueil Monde Europe

Michel Barnier: «Le Royaume-Uni peut encore changer d’avis et décider de rester dans le Marché unique»

Le négociateur de l’UE pour le Brexit fait remarquer qu’une fois sorti de l’Union dans un an, le Royaume-Uni pourrait jusqu’à la fin 2020 changer d’idée et décider de rester dans le Marché unique et/ou dans l’Union douanière.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

C’est jour très symbolique, mardi 10 avril, que le négociateur de l’Union européenne pour le Brexit a reçu Le Soir et cinq autres journaux européens pour faire le point sur la négociation : celui du vingtième anniversaire des accords du Vendredi Saint qui ont scellé la paix en Irlande. Des accords et une paix dont le maintien constituent une condition sine qua non de l’accord sur le Brexit en cours de finalisation. Après un an de négociation, à 354 jours de la date officielle du Brexit, quand on demande à Michel Barnier si c’est frustrant, ou difficile de garder son calme dans cette négociation, il place devant lui un « mug » sur lequel on lit : « Keep calm and negotiate ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Debroux Anne, mercredi 11 avril 2018, 12:45

    Cela suffit. Depuis 20 ans la Grande-Bretagne n’a pas arrêté de bloquer l’avancée de l’Union que ce soit sur les projets d’intégration ou sur le budget. À chaque fois des jours et des nuits de négociations. Pour finir par un calcul politique (perdant) minable de référendum servant de « menace » envers l’Union pour encore obtenir des concessions. Il est temps que l’on puisse avancer sans ce boulet qu’a été La Grande-Bretagne.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs