Crise en catalogne: une militante indépendantiste arrêtée dans une enquête pour terrorisme

Crise en catalogne: une militante indépendantiste arrêtée dans une enquête pour terrorisme

Une militante indépendantiste a été arrêtée mardi en Catalogne dans le cadre d’une enquête pour «rébellion» et «terrorisme», en lien avec l’activité des Comités de défense de la République (CDR) catalane, des groupes de quartier ayant mené des actions contestataires, a annoncé le ministre de l’Intérieur.

Mardi matin, le ministre Juan Ignacio Zoido a annoncé l’"arrestation, d’une femme», recherchée dans le cadre d’une enquête pour «rébellion» et «terrorisme». C’est la première arrestation dans une enquête pour «terrorisme» visant les actuels mouvements indépendantistes catalans.

Des centaines de personnes, dont beaucoup brandissaient des drapeaux rouge et jaune de la Catalogne, ont manifesté mardi soir contre l’arrestation devant la mairie de Barcelone, selon des images de la télévision espagnole.

D’autres arrestations ne sont pas exclues, a déclaré dans un communiqué le parquet de l’Audience nationale, un tribunal de Madrid chargé, entre autres, des affaires de terrorisme. Selon le parquet, l’enquête concernait un homme et une femme, dans les communes de Viladecans et de l’Espluges de Llobregat. Seule la femme a pu être arrêtée, l’homme restant recherché. Le parquet les accuse d’ « activités de direction et de coordination des actes de sabotage menés à bien pendant la Semaine sainte (...) par les dénommés CDR conçus pour provoquer un climat d’agitation sociale».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous