Accueil Société Régions Brabant wallon

Villers-la-Ville: le site cistercien continue à se renouveler

L’abbaye de Villers a établi en 2017 son record de fréquentation en termes d’entrées payantes. Plus de 41.600 visiteurs sont venus découvrir le site.

Temps de lecture: 3 min

L’an dernier, l’ASBL qui gère le site des ruines de l’abbaye de Villers l’a décrété : il n’y aura désormais plus de basse saison parmi les vieux murs cisterciens. Un slogan ? Sans doute, mais il s’est réalisé. En effet, en plein hiver, ils ont eu l’idée d’accueillir une exposition des (superbes) photos réalisées par le journaliste et animateur Nikos Aliagas et la venue de l’artiste sur place pour le vernissage et la présentation à la presse a fait le buzz.

Résultat : 700 visiteurs à l’entrée de l’abbaye le premier jour, une prolongation de l’expo « L’épreuve du temps » jusqu’au 15 avril et un mois de février historique en termes de fréquentation : près de 6.500 entrées payantes contre 1.425 à la même période en 2017. Certaines années, l’abbaye ne fait pas mieux en juillet ! « Nous continuerons les expositions de ce genre en hiver, on a des contacts avec des photographes réputés », confirment les responsables.

C’est que pour continuer à doper l’attractivité du site, après la réalisation d’un nouveau parcours du visiteur grâce à des subsides européens, il faut sans cesse se renouveler. Ce fut le cas l’an dernier avec la mise en place d’une tablette permettant aux touristes d’utiliser la réalité augmentée, en parallèle avec les audioguides plus classiques.

Plus de 1.100 personnes ont utilisé depuis son lancement cette nouvelle technologie, baptisée « l’ardoise » en clin d’œil. Et cette année, l’abbaye mettra en ligne des « vlogs » pour raconter son histoire en vidéo à destination des internautes.

Trois nouveaux espaces

En 2017, l’abbaye a battu son record d’entrées payantes : 41.628 visiteurs, soit 7,8 % de plus qu’en 2016. Et en 2013, on en était encore à moins de 32.000 entrées payantes. Indicatif : le taux de visiteurs qui reviennent après une première visite monte en flèche.

Ce qui conduit les responsables à poursuivre dans la voie entamée il y a quelques années, notamment en ce qui concerne l’offre « nature » qui sera encore étoffée. Trois nouveaux espaces seront donc créés cette année : un jardin méditatif et parfumé, un sentier pour marcher à pieds nus, et un aménagement paysager de la colline.

Nouveauté qui réjouira sans aucun doute les amoureux du site et en particulier les photographes qui l’immortalisent en toute saison, l’abbaye lance également un « abonnement annuel » permettant un accès illimité – hors événement évidement – à ceux qui le souscrivent. Cette sorte de pass valable un an coûtera 15 euros par personne, pou 30 euros pour une famille. Les habitants de Villers-la-Ville, eux, gardent leur « privilège historique » de pouvoir entrer gratuitement sur le site cistercien.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo