Accueil Monde

L’UE offre un sommet à la Turquie, et rassemble 3 milliards pour financer ses réfugiés

Après de dures négociations, l’UE invite la Turquie pour un premier sommet entre égaux, dimanche prochain. L’UE sera trop heureuse de payer Ankara pour garder ses réfugiés.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

P as question de convoquer un sommet UE-Turquie sans qu’un accord soit négocié, et que les Turcs aient pris des engagements concrets. » Il y a quelques jours un haut diplomate européen résumait ainsi les instructions que les 28 avaient transmises à Frans Timmermans, le numéro deux de la Commission européenne, chargé de la négociation avec la Turquie d’un accord global sur la gestion de la crise des réfugiés. L’officialisation lundi soir par le président du Conseil européen Donald Tusk de la tenue de ce sommet dimanche prochain, peut donc être considérée comme la confirmation que ce « deal » euro-turc est virtuellement bouclé. La Commission européenne, de son côté, a arrêté mardi le schéma d’un « Fonds de subsides » pour la Turquie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs