Accueil Économie Consommation

Le patron de Volkswagen peut espérer 45 millions d’euros en cas de départ

C’est ce que prévoient les règles internes du leader de l’automobile.

Temps de lecture: 1 min

Le patron de Volkswagen Matthias Müller, sur la sellette et susceptible d’être congédié dès vendredi, pourrait toucher environ 45 millions d’euros après son départ, selon les règles internes prévues par le leader de l’automobile.

L’indemnité de départ d’un membre du directoire, avant le terme de son mandat et sans «raison sérieuse» qui lui soit imputable, s’élève «à deux ans maximum» de salaire, conformément au code allemand de gouvernance d’entreprise, indique le rapport annuel du groupe pour 2017 consulté par l’AFP.

30 millions pour la retraite

L’an dernier, Matthias Müller a touché un salaire brut de 2,13 millions d’euros. Il aura ainsi droit à un parachute doré d’environ 4,26 millions d’euros pour la partie salaires après son départ. S’ajoute une provision de 10,1 millions d’euros passée en faveur de Müller au titre de l’attribution d’«actions de performance», payables en espèces selon le dernier cours de référence connu, et si le groupe est parvenu à dégager un résultat par action suffisant sur plusieurs années jusqu’en 2019.

Le groupe de Wolfsburg a par ailleurs mis 30,1 millions d’euros de côté à fin 2017 pour la retraite de son patron, selon le même document.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Consommation

Tzatziki, le yaourt au concombre rafraîchissant

Parmi les spécialités grecques dont on se délecte en été, le tzatziki occupe une place de choix. Ce yaourt agrémenté de concombre et de menthe est apprécié pour sa fraîcheur. Il se déguste généralement à l’apéritif ou en entrée.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb