Mark Zuckerberg affirme que ses propres données ont été vendues à des «tiers malveillants» (vidéo)

© Photo News
© Photo News

Face au scandale de Cambridge Analytica, le créateur du réseau social est invité, une fois de plus, à s’expliquer sur l’affaire.

Il a notamment affirmé que ses propres données ont été vendues à des « tiers malveillants ».

Il doit expliquer précisément ce qu’il s’est passé et de quelle manière il va empêcher ce genre de problème de se reproduire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous