Accueil Société Régions Bruxelles

Menace terroriste: l’ULB rouvre ses salles de cours, mais pas plus

L’université prend des mesures pour faire face à la menace terroriste. Tous les bâtiments ne sont pas accessibles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ce mercredi, l’ULB rouvre ses portes après deux jours de fermeture. Face à la menace terroriste, l’université a pris des mesures de sécurité draconniennes. «Il est demandé aux étudiants et au personnel de porter de manière bien visible leur badge ou carte d’étudiant afin d’être identifiables. Les personnes qui n’en seront pas munies seront invitées à quitter les lieux si elles n’ont rien à y faire », explique ainsi Nicolas Dassonville, porte-parole.

Par ailleurs, « la crèche est rouverte. Par contre, les restaurants, bibliothèques et lieux culturels et sportifs restent fermés. Nous avons reçu des renforts policiers pour sécuriser les accès aux différents campus, mais il m’est interdit de dire combien et où ils sont positionnés. Quant aux agents de sécurité, ils quitteront les entrées des locaux pour assurer des patrouilles mobiles sur les campus ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs