L’armée russe accuse Londres d’avoir participé à la mise en scène de l’attaque chimique présumée en Syrie

©D.R
©D.R

L’armée russe a affirmé vendredi disposer de «preuves» de la «participation directe de la Grande-Bretagne» à la mise en scène de l’attaque chimique que dénoncent les Occidentaux dans la Ghouta orientale la semaine dernière.

L’armée russe a des «preuves qui témoignent de la participation directe de la Grande-Bretagne à l’organisation de cette provocation dans la Ghouta orientale», a déclaré le porte-parole de l’armée russe Igor Konachenkov, accusant Londres d’avoir exercé «une forte pression» sur les Casques blancs syriens pour la mise en scène, selon lui, de l’attaque chimique présumée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Ce lundi, à une soixantaine de kilomètres au sud de Mingatchevir, une usine de coton a été détruite par des bombardements arméniens.

    Par Emmanuel Grynszpan

    Europe

    Caucase: Mingatchevir, cible ultime de la guerre du Karabakh

  • Le «
tourisme Beatles
» est une bouffée d’oxygène pour Liverpool. Enfin, était...

    Par Marc Roche

    Europe

    A Liverpool, l’industrie des Beatles broie du noir

  • «
Nous sommes des femmes qui attendons le retour ou la mort de nos hommes.
»
: Sida Gazaryan devant la tombe de son mari Ararat au cimetière de Stepanakert. © Reuters

    Par MAGDALENA CHODOWNIK

    Europe

    Le conflit sans fin du Haut-Karabakh

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous