Accueil Monde France

Emmanuel Macron: back to the future!

Un an après son élection, le nouveau monde d’Emmanuel Macron ressemble à un retour « 2.0 » au passé. La modernité cache une monarchie républicaine qui rappelle Bonaparte ou de Gaulle en 58. L’exercice solitaire du pouvoir a ramené l’autorité. Voire l’autoritarisme ?

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 11 min

Depuis Paris

Ce jeudi 22 mars, la France vit le prologue d’un conflit social dont elle n’est pas encore sortie. À Paris, les fonctionnaires défilent et les cheminots manifestent bruyamment à grand renfort de fumigènes. Mais le calme absolu règne à l’Elysée. «  L’action a été réfléchie avant. Les Français ont voté pour cela. Le programme, c’est une ancre  », dit posément Alexis Kohler, celui que l’on surnomme « le vice-président », quand on l’interroge sur cette sérénité apparente qui contraste avec la fureur de la rue contre les réformes en cours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Denis Jean-pierre , dimanche 15 avril 2018, 16:18

    On ramènera le chômage à 7% et la précarité augmentera! Étonnant, non? Il est temps de commencer à lire d'autres économistes (Thomas Porcher, Piketty , les bien nommés "atterrés"...) qui défendent d'autres points de vue en accord notamment avec la protection de la planète et de la qualité de vie . On pratique l'austérité pour combattre la dette depuis plusieurs décennies (Reagan, Thatcher) et tout va de plus en plus mal! Les 1ers de cordées gagnent beaucoup plus et ont probablement coupé la corde...

  • Posté par Mine , dimanche 15 avril 2018, 10:11

    De nos jours, le travail de la presse est de critiquer à tort et à travers, pas d´encenser t. Mais Macron est vraiment une grande chance pour la France: intelligent, créatif, honnête Et comme il faut toujours comparer, on le nomme Bonaparte, erreur: .Bonaparte était un criminel de l´histoire comme tant de dictateurs.

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, samedi 14 avril 2018, 13:31

    Cube de Rubik: A ne pas confondre avec le Belge cube de Robik (Eugène), dans la fièvre d'Urbicande. Mais, lorsque l'on veut faire quelque chose à l'échelon de Monsieur Macron, comme le cube de Robik, n'y a-t-il pas le risque que l'ampleur du phénomène le rende incontrôlable?

  • Posté par Louis Bourla, samedi 14 avril 2018, 13:00

    Il va peut être dire "Ma réforme oui, votre chienlit non" comme le 30 mai 1968 ?

  • Posté par Bernard Dropsy, samedi 14 avril 2018, 11:31

    Cela va mal se finir en France .

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs