WTA Lugano: Elise Mertens défiera la Biélorusse Aryna Sabalenka en finale

Elise lors de son match contre Johanna Konta ©Photonews
Elise lors de son match contre Johanna Konta ©Photonews

Elise Mertens connait désormais son adversaire en finale du tournoi WTA de Lugano, épreuve sur terre battue dotée de 250.000 dollars.

La Belge, 20e joueuse mondiale et tête de série N.2 du tournoi, affrontera dimanche en Suisse la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 61), sortie gagnante de sa rencontre face à la Suissesse Stefanie Voegele (WTA 119), bénéficiaire d’une invitation. Sabalenka, 19 ans, s’est imposée 6-4, 6-2 en 71 minutes de jeu.

Ce sera le premier duel entre les deux joueuses sur le circuit. La Biélorusse a remporté un tournoi WTA 125, une catégorie intermédiaire entre WTA International et ITF, en novembre 2017 à Bombay. Quelques semaines avant, elle s’était inclinée devant la Russe Maria Sharapova en finale du tournoi de Tianjin.

Quant à Elise Mertens, elle visera un troisième titre WTA après ses victoires à Hobart en 2017 et 2018. Elle avait aussi disputé la finale à Istanbul l’an passé.

Elise Mertens et Kirsten Flipkens, associées en double et têtes de série N.1, disputent également la demi-finale du tableau.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10791246-060

    Par Yves Simon, envoyé spécial à Paris

    Grands Chelems

    Roland-Garros a enfin entamé sa grande mutation (photos)

  • «
Vous entendez Paris
? Je suis de retour
», semble dire Rafael Nadal

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Rome: Rafael Nadal enfin sacré et au meilleur moment!

  • Une rareté sur le circuit
: Federer qui renonce.

    Par Eric Clovio

    ATP - WTA

    ATP Rome: Roger Federer, le principe de précaution

 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. belgaimage-144047934-full

    Grand Baromètre: les Belges ne veulent pas d’un Premier ministre N-VA

  2. © Pierre-Yves Thienpont.

    Charles Michel, cinq ans au four et au moulin

  3. On ne parle encore de pénurie dans les fonctions de directeur mais d’un vrai souci de recrutement pour de nombreux pouvoirs organisateurs. © René Breny.

    Le blues des directeurs et directrices d’école

Chroniques
  • Comment on passe de l’extrême gauche à l’extrême droite

    Je crois l’avoir déjà relevé dans ces colonnes : la convergence à laquelle on a assisté, à l’occasion du mouvement des «  gilets jaunes  », entre extrême droite et extrême gauche, constitue l’un des phénomènes les plus significatifs (et les plus lourds de conséquences) de l’après-guerre en France.

    On en constate déjà les résultats. Un cadre élu du mouvement de Jean-Luc Mélenchon, La France Insoumise, vient d’annoncer son ralliement au Rassemblement National de Marine Le Pen. Surtout, un sondage publié par Le Figaro révèle que 36 % des électeurs de Mélenchon (contre 4 % il y a cinq ans) ont une bonne opinion de la patronne de l’extrême droite.

    Déjà, et cela passa presque inaperçu, un ancien...

    Lire la suite

  • Personne ne devrait souhaiter une guerre avec l’Iran

    Des bruits de bottes dans le Golfe ? L’expression a presque trente ans et, pourtant, elle conserve plus que jamais sa pertinence. On dira pour le moment « guerre des mots » ou « guerre froide ». La dernière crise, due au zèle une fois encore intempestif de Donald Trump, concerne évidemment l’Iran des ayatollahs. Après des années d’âpres négociations, ce pays avait signé en 2015 un accord international sur le contrôle de ses activités...

    Lire la suite