Accueil Société Régions Bruxelles

A Bruxelles, plus de potagers sur moins d’espace

Si nombre de potagers ont été créés ces dernières années, leur situation reste parfois précaire. Selon un inventaire récent, 24 potagers bruxellois seraient menacés pour des raisons diverses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

À l’heure où les projets de potagers sur les toits des supermarchés, des entreprises ou des bâtiments administratifs fleurissent de toutes parts, le phénomène du maraîchage urbain semble en plein boom dans la capitale. À l’aune de la sortie de l’ouvrage Terres des villes : Enquêtes potagères de Bruxelles aux premières saisons du 21e siècle, étude menée par un collectif de chercheuses de l’ULB et de Saint-Louis s’interrogeant en long et en large sur les pratiques maraîchères à Bruxelles, cette appréciation semble néanmoins à nuancer. L’introduction de l’ouvrage dresse en effet le constat qu’entre 2013 et 2016, 10 jardins potagers avaient disparu pour 28 créés. Une balance positive, qui cacherait une autre réalité : la taille réduite des nouveaux venus ne compenserait pas les surfaces perdues, bien souvent sur l’autel de la densification urbaine et des grands projets immobiliers régionaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs