Accueil Monde France

Macron, un colosse aux pieds d’argile

Le président manque de relais. Ses ministres n’ont pas de poids politique. Le parti est un fan-club tiraillé par de premières tensions. Et les syndicats sont dribblés. La suite s’annonce compliquée.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 8 min

Depuis Paris,

Ce mardi, à Épinal, Emmanuel Macron devait lancer après son discours au Parlement européen sa première « convention pour l’Europe ». Une discussion avec des citoyens pour promouvoir son projet. Dix jours plus tôt, dix de ses ministres frappaient aux portes pour recueillir l’avis des citoyens. L’idée est de réitérer le succès de la présidentielle, lorsque les « marcheurs » avaient tâté le pouls du pays pour fournir un « diagnostic » au candidat.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs