Accueil Belgique Politique

Yvan Mayeur arrête la politique: «On a voulu descendre un homme»

L’ancien bourgmestre annonce vouloir « défendre son honneur ».

Temps de lecture: 2 min

Yvan Mayeur sort un livre ( « Yvan Mayeur, Citoyen de Bruxelles »). À cette occasion, l’ancien bourgmestre de Bruxelles a accordé une longue interview à L’Echo, dans laquelle il dit vouloir « défendre (son) honneur ».

Il revient, dans un premier temps, sur le scandale du Samusocial et dénonce « l’hypocrisie coupable de ceux qui estiment que la misère, ça ne va pas, que la pauvreté, ça ne va pas, que ce sont des nuisances ». « Des milliers de gens qui essayent de survivre en rue, j’estime que ça mérite mieux qu’un engagement bénévole », rétorque-t-il à ceux qui lui reprochent de ne pas avoir agi bénévolement.

« J’ai touché 100.000 euros brut en 20 ans »

Il recadre, en outre, quant à sa rémunération. « Sur toute la durée de mon travail au Samusocial, j’ai touché 100.000 euros brut. Sur 20 ans, 100.000 euros. Ça fait 5.000 euros par an. Brut. De quoi parle-t-on ? Et ce n’est ni de l’argent public ni des dons, j’ai été très clair. C’est le budget propre du Samusocial. Quand on veut des professionnels à la tête d’une structure, on les paye », argumente-t-il.

Il reconnaît, malgré tout, avoir commis une erreur : ne pas avoir quitté le Samusocial lorsqu’il est devenu bourgmestre de Bruxelles. Yvan Mayeur regrette, enfin, les « infos fausses, les inventions dans la presse », auxquelles il ne « pouvait pas répondre ». « C’est du matraquage. C’est la volonté délibérée de tuer un homme. On a voulu descendre un homme », poursuit-il.

Vervoort en ligne de mire

Yvan Mayeur s’en prend, enfin, à Rudi Vervoort, ministre-président bruxellois, qui a « décidé de (le) tuer politiquement ».

Et de conclure en affirmant qu’il en a fini avec la politique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Dauby Josse, mercredi 18 avril 2018, 20:43

    Quelle campagne aujourd'hui! Cet homme est blanc comme neige, social, un héros de la lutte sociale dans SA ville... Et quoi encore? Cumuls pdt 20 ans: député (20 ans)6000€, président de CPAS (idem) 5000€, président des hôpitaux bxlois (?€) et président du Samusocial (1000€), socialiste et victime d'acharnement. Un an après il veut nous faire pleurer avec ses psys, sa pauvreté financière et le temps qui ne passe pas.... Sur le plan personnel, il a collectionné un paquet d'ennemi(e)s de tous les bords tant il était consensuel. Alors, c'est à gerber, cette campagne de presse RTBF, Moustique, LB. Silence svp!!

  • Posté par Michel Raurif, mercredi 18 avril 2018, 17:51

    Dans P. S, il y a le mot "social" qui signifie pour moi aide, aide à autrui sans rémunération, de l'aide. Mais pour Mayeur, bon P $, c'est d' abord et avant tout " de l'argent, du fric ". Argent qui permets tout ! Vous vous rendez compte, il a travaillé pendant 20 ans pour rien ,pour rien! Intolérable pour un P$ ! Un être aussi intelligent, ayant une vision de l'avenir très large, un grand programmeur en un mot un être PARFAIT et sachant Tout. Normal qu'il SE PAYE .

  • Posté par Anne Deman, mercredi 18 avril 2018, 8:48

    Vous avez raison de mettre son "honneur" entre guillemets. Quand on en arrive à s'enrichir sur les fonds sensés soutenir l'aide aux plus pauvres on ne sait pas ce que cela signifie. J'espère bien que personne n'achètera ce livre, il cherche des souces de financement alternatives ne les lui donnons pas. Comme tous les pourris il va se reconvertir en consultant et sera payé des fortunes par ses amis sur les budgets des administrations !

  • Posté par Lecocq Renaud, mardi 17 avril 2018, 23:38

    Un arriviste en moins au PS.

  • Posté par Christian Radoux, mardi 17 avril 2018, 21:58

    Il y eut les héros de l'émancipation sociale et de la lutte contre l'obscurantisme. Et voilà ceux qui souillent leur mémoire : P$ et francs-maqs d'aujourd'hui !. Et votre copine Pascale, M. Mayeur, on a aussi voulu la tuer ? Et la clique de Charleroi ? Et celle de Liège ? Et toutes les magouilles criminelles des camarades-frères (Agusta, titres volés, Cools assassiné), c'est aussi de la pure invention pour nuire ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs