Accueil Belgique Politique

L’audit, l’arme de Charles Michel pour tuer les polémiques

Pacte énergétique, dossier soudanais, marché des F-16 : à bien des reprises dans cette législature, des audits et des experts « objectivent » les faits et désamorcent les tensions. Quoique. Majorité et opposition continuent de s’écharper…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Beaucoup considérant qu’elle devrait s’inspirer plus largement des techniques managériales, la politique avance elle aussi, de plus en plus, à coup d’audits, une procédure consistant – nous indique le Larousse – à « s’assurer du caractère complet, sincère et régulier des comptes d’une société, à porter un jugement sur la qualité et la rigueur de la gestion ». C’est une tendance. La suédoise est dans le « move ». A plusieurs reprises durant cette législature, dans le feu de l’action, au plus fort d’une polémique, le gouvernement de Charles Michel a réclamé un temps mort, pour suspendre la controverse et confier les clés à une boîte d’experts, chargés de faire toute la lumière en un pas de temps donné.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lacroix André, jeudi 19 avril 2018, 20:28

    Monsieur Devos doit être un grand naïf pour encore croire à l'objectivité des audits commandés par notre gouvernement . Et en plus , il y découvre une sorte d'habileté politique .On parlera bientôt de " bonne gouvernance " . Pour ma part , j'y vois plutôt une forme de tromperie envers les citoyens et du mépris pour les élu(e)s jugé(e)s incapables de discernement .

  • Posté par Bernard Dropsy, mercredi 18 avril 2018, 12:07

    Ben tiens, un audit, un de plus, à huis clos bien sûr ! Le huis clos étant la transparence promise du MR ! Et, juste quand c'est fini, on publie un avis qui annonce qu'il n'y a pas de problèmes ! A tous les coups c'est la même chose et je me répète, mais le papier se laisse faire ! Un audit réalisé de cette façon est tout juste une volonté d'arranger les choses comme on a envie et, dans ce cas-ci, pour ent..er le peuple, bref, une autre manière de magouiller en rond ! A chaque magouille, charlot veut un audit, ça dit bien ce que ça veut dire, à nous d'en tirer les leçons !

  • Posté par Serge Lambotte, mercredi 18 avril 2018, 10:49

    Des audit dans tous les coins sans jamais de résultats:c'est beau les paroles et la théorie!

  • Posté par Camal André, mercredi 18 avril 2018, 9:02

    MR m'a tuer.

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 18 avril 2018, 8:11

    Bien d'accord avec les articles. La première question que se pose tout leader quand un problème surgit c'est : "De quoi s'agit-il ?". Le reste c'est de la dialectique et Charles Michel y développe un certain talent.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs