Accueil Monde Europe

L’antisémitisme de gauche en débat à la Chambre des Communes

Les députés britanniques ont débattu mardi de l’antisémitisme, alors que la direction du Parti travailliste est accusée de complaisance à ce sujet. Le réalisateur Ken Loach juge que les accusations d’antisémitisme sont une machination pour discréditer Jeremy Corbyn.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Fin mars, c’est à l’extérieur du Palais de Westminster que Luciana Berger, députée travailliste de Liverpool de confession juive, avait dénoncé l’antisémitisme « bien réel et bien vivant à l’intérieur du Labour », à l’occasion d’une manifestation qui avait rassemblé plusieurs centaines de personnes dont une cinquantaine de députés de tous bords. Mardi, cette élue de la Chambre des Communes qui a reçu des menaces de mort s’est exprimée au sein de l’enceinte parlementaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Henri Vandegaer, jeudi 19 avril 2018, 13:30

    Quand on critique les innombrables crimes d’Israël envers les Palestiniens on est accusé d' antisémitisme et pourtant j’ai quelques très bons amis juifs qui en pensent exactement la même chose.

  • Posté par Denis Jean-pierre , mercredi 18 avril 2018, 11:06

    sujets de réflexion: Macron a assimilé antisionisme à antisémitisme...le politique ne devient-il pas fou ou ignare ou manipulateur? Il y a dans cette affirmation 3 fautes: 1) ignorance caricaturale de la nuance et du français 2) ignorance de l'Histoire (on a vu où le procès d'intention a pu mener (maccarthisme, chasse aux sorcières, dérapages...)) et oubli que le sionisme était considéré par l'ONU jusqu'en 1991 comme une forme de racisme (les USA ont pu faire changer la donne...à partir de quelle "argumentation"? Ou "mais que s'est-il donc passé entre 1990 et 1992?"). 3) ignorance du droit (dont souvent on se gargarise): voir l'article d'hier de JF Kahn. Je pense qu'il faut, avant tout, exercer son esprit critique. Comment peut-on adhérer à une marche blanche à la suite du meurtre ou assassinat de madame Knoll (honorable dans les intentions mais prématurée, aucune certitude à l'époque quant au caractère antisémite de l'acte mais une idée fixe, obsessionnelle, passionnelle de certains groupes de défense plus communautaristes qu'universalistes qui réagissent dans les minutes qui suivent!). Heureusement les enfants de la famille ont réagi avec la dignité requise et c'est vraiment réconfortant. Idem les frappes contre la Syrie et la condamnation de Poutine dans l'affaire Skripal (enquêtes non clôturées). Beaucoup de passion plus que de raison et de respect du droit (présomption d'innocence). D'autre part, il ne faut pas perdre de vue que le nazisme à sa naissance était loin de ce qu'il est devenu (nous avons l'avantage d'en connaître toute l'histoire!) Il est évident que "cet appel à la réflexion se limite à un appel à la réflexion" :-) et ne doit pas vous amener à me faire un procès d'intention :-), il s'agit malheureusement de devoir rappeler que le droit doit être respecté dans tous les cas!

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs