Accueil Monde Afrique

RD Congo: «Didier Reynders est à la manœuvre contre nous»

Léonard She Okitundu est vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la république démocratique du Congo. Il détaille les raisons de la brouille actuelle entre Kinshasa et Bruxelles, en s’en prenant plus particulièrement à son homologue à la tête de la diplomatie belge, Didier Reynders.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Depuis Kinshasa,

Bien que comptant quelque 4,5 millions de déplacés et plusieurs foyers de violence, la République démocratique du Congo refuse de figurer sur le même rang que la Syrie ou le Yémen. Elle a réussi à faire baisser le niveau d’urgence « L3 » qui lui avait été attribué par l’ONU, une mesure symbolique mais aussi administrative permettant d’ouvrir certains « tiroirs » d’accès à une aide d’urgence renforcée. En outre, Kinshasa a choisi de bouder la conférence des donateurs qui avait été convoquée à Genève à l’initiative des Nations unies et des Pays-Bas et qui a réuni des promesses d’aide pour un montant de quelque 500 millions de dollars, au lieu du 1,7 milliard initialement prévu.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bernard Dropsy, mercredi 18 avril 2018, 16:00

    Bah, s'il le paie assez cher, ils seront tranquilles, ils feront ce qu'ils voudront !

  • Posté par Lahaut Yves, mercredi 18 avril 2018, 10:55

    Ce serait bien d'avoir à la suite de cette retranscription un billet du journaliste expliquant le contexte, par exemple avec un entretien avec Didier R ou bien un politologue.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs