Accueil Société

Dépénaliser l’avortement: pourquoi le monde politique est toujours divisé

L’opposition veut mettre à l’agenda le débat sur la sortie de l’IVG du code pénal mais les élus politiques peinent à proposer une réponse unie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Après près d’un an d’absence, le débat sur la sortie de l’IVG (interruption volontaire de grossesse) du code pénal a refait surface dans l’actualité politique belge. En cause : un sondage du Centre d’action laïque, réalisé auprès de 1.000 personnes, selon lequel 75 % des sondés estiment que l’IVG ne doit plus être considérée comme un délit et devrait être régie par une loi médicale. Un collectif de signataires a également publié une carte blanche dans nos colonnes, appelant à une évolution du cadre légal. Le texte était soutenu par des députés, des personnalités du monde académique, des professeurs et des médecins. Enfin, sur le plateau d’A votre avis (RTBF), la ministre wallonne Alda Greoli (CDH) a annoncé que son parti était en faveur d’une sortie du code pénal, avant de revenir sur ses propos.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Coets Jean-jacques, jeudi 26 avril 2018, 22:21

    Je ne peux pas concevoir de voter pour un parti qui bloque la dépénalisation de l'avortement ou son débat au parlement par calcul politique ou ne pas déplaire à certains caciques. L'avortement est un droit humain et démocratique qui appartient en premier lieu aux femmes et à personnes d'autre, pas à des partis politiques !

  • Posté par Jean-pierre Guissard, lundi 23 avril 2018, 1:38

    Baas in eigen buik,, un déjà long combat ...

  • Posté par stals jean, vendredi 20 avril 2018, 11:50

    Les anti-avortement dans leur toute grande majorité sont des croyant.e.s, qu' elles ou qu'ils soient juifs, islamiques, ou chrétiens, c'est toujours en réalité, en fonction de leur dieu créateur que pour eux l'avortement (l'IVG) est interdit. Les laïques, les athées et les autres citoyens du monde pour qui ces fables mythologiques sans fondement ne représentent rien,et pour qui ces "lois divines" n'ont jamais été que des impostures absolues inventées au cours du temps par des êtres avide de Pouvoirs, de tous les Pouvoirs..En 2018, les acquis scientifiques, philosophiques, psychologiques accumulés, au cours des millénaires n' ont pour les croyants aucune espèce de valeur. sinon il ne croiraient plus. La seule vérité pour eux c'est ce qu'il ont entendu prêcher lorsqu'il étaient enfants. Les créationnistes sont les preuves vivantes et absolue que la bêtise humaine comme ,disait Einstein est infinie. Mais ce sont ces gens la qui terrorisent les autres. Les lois "des Hommes" ont été élaborées quand ces gens la avait encore tous les Pouvoirs. Ces gens la s'accrochent à ces l Pouvoirs exorbitants qu'ils avaient... C'est pour ça qu'en Belgique non plus, l'avortement n'est toujours pas sorti du code pénal, cela vient des curés moyenâgeux qui menaçaient de l'enfer ceux qui votaient autre chose que "catho" au moment des élections (c'est véridique). Depuis qu'elles existent les trois religions monothéistes n'ont jamais au grand jamais rien fait d'autre que foutre la merde sur terre. La chrétienne est à peu près dans les cordes, la juive et l'islamique reste une fameuse menace pour la paix sur terre...Mais c'est une autre Histoire qui nous écarte de la sortie de l'avortement du code Pénal belge, quoi que...

  • Posté par Christian Radoux, vendredi 20 avril 2018, 23:33

    Bien dit, Jean Stals ! Entièrement d'accord avec vous.

  • Posté par Anne Lacourt, vendredi 20 avril 2018, 16:44

    Tout a fait d'accord, mais j'ajouterais que cela continue a etre un moyen (peut etre l'un des derniers) qui reste aux hommes de garder controle et pouvoir sur les femmes...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs